Actualité

MaReA : acte I du dispositif opérationnel à Biarritz

Le 22 février 2017

Fin février, lors des forts coefficients, la Grande Plage de Biarritz sera équipée de capteurs océanographiques dans le cadre de MaReA. Ce projet transfrontalier vise à développer des outils de modélisation pour la prévision des risques de submersion et d’érosion sur la côte basque. Six autres sites pilotes du littoral basque, de Bermeo à Anglet, seront équipés.

C’est l’acte I de MaReA (Modélisations et Aide à la décision face aux Risques côtiers en Euskal Atlantique). Ce projet mûri par des collectivités et scientifiques membres du GIS Littoral Basque et retenu dans le cadre de l'appel à projet POCTEFA, entre dans une phase opérationnelle. Fin février, lors des périodes de forts coefficients de marée, des capteurs océanographiques seront déployés sur la grande plage de Biarritz, et au large (1).

L’opération sera reconduite trois fois d’ici avril. Ces outils de modélisation permettront de mieux comprendre les épisodes de tempêtes sur la côte basque afin de prévenir des risques de submersion marine et d’érosion côtière. Ils sont mis en place par l’Agglomération aux côtés de ses partenaires Rivages Pro Tech, AZTI, UPPA et Euskalmet. « Cette aventure partenariale est passionnante, car elle aidera les communes à préparer l’avenir et renforcera la réflexion sur la stratégie locale du trait de côte », a indiqué Emmanuel Alzuri, vice-président de la Communauté d’Agglomération Pays Basque en charge du littoral et du trait de côte.

12 capteurs sur la Grande plage Biarritz est le premier site pilote à être équipé, sa Grande plage étant particulièrement exposée aux submersions marines.

Les diverses mesures (12 capteurs océanographiques, courantomètres, vidéo en continu, suivis bathymétriques...) détaillées par Matthias Delpey, de Rivages Pro Tech et Julien Mader d’AZTI, permettront de récolter et de numériser des données de houle, de vent, de hauteur d’eau, de transport sédimentaire. Ils alimenteront ces outils de modélisation innovants de prévision locale des risques de submersion et d’érosion utiles, demain, aux collectivités publiques notamment.

« Avec ce nouveau modèle numérique prédictif, la Ville de Biarritz, qui a déjà mis en place un dispositif d’alerte gradué, se dotera d’un outil d’alerte plus efficace », a insisté le maire Michel Veunac. Après Biarritz, six autres sites pilotes du littoral basque, de Bermeo à Anglet, seront à leur tour instrumentalisés à l’aide de capteurs, de sondes, de stations météo.

(1) Durant ces parenthèses, l’accès à la plage sera fermé et les activités nautiques interdites.
< Retour aux actualités

MAREA : dispositibo erabilgarriaren I. akta

Otsaila bukaeran, koefiziente azkarren garaian, sentsore ozeanografikoak plantan ezarriak izanen dira Biarritzeko hondartzan MAREren karietara. Mugazgaindiko egitasmo honen helburua euskal kostako urez gainditze eta higadura arriskuei buruzko aitzinikuspenerako modelizazio tresnak garatzea da. Euskal itsasbazterreko beste sei gune pilotu, Bermeotik Angelura hornituak izanen dira.

MAREA-ren I. urratasa dugu (Modélisations et Aide à la décision face aux Risques côtiers en Euskal Atlantique). Euskal Kosta GIS-eko kolektibitate eta zientzialari batzuk ondu egitasmo hau, POCTEFA deialdi publikoaren baitan atxikia izan dena, abiatua da. Otsaila bukaeran, marea koefiziente azkarren garaian, sentsore ozeanografikoak hedatuak izanen dira Biarritzeko hondartza handian eta itsas zabalean (1). Operazioa hiru aldiz errepikatua izanen da hemendik apirilera. Modelizazio tresna hauei esker, euskal kostan gertatzen diren ekaitzak hobeki ulertuko ditugu itsasbazterreko urez gainditze eta higadura arriskuak aitzinikusteko ahalak izanen ditugu.

Elkargoak, Rivages Pro Tech, AZTI, UPPA eta Euskalmet bere partaideekin batera plantan ezarriko ditu. « Partaidetza abentura hau gogo-pizgarria da, honi esker herriek etorkizuna prestatzen ahalko dute eta euskal kostako marraren tokiko estrategiari buruzko gogoeta azkartuko dugu », adierazi du Emmanuel Alzuri, itsasbazterraz eta kostako marraz arduratzen den Euskal Elkargoko lehendakari ordeak.

12 sentsore Hondartza handian
Biarritz hornitua den lehen gune pilotua da, Hondartza handian urez estlatzeak usu gertatzen direlako. Rivages Pro Tech-eko Matthias Delpey eta AZTI-ko Julien Mader-ek zehaztu neurri desberdinei esker (12 sentsore ozeanografiko, korrontemetroak, bideo jarraikia, jarraipen batimetrikoak...) sagailo, haize, ur goratasun, sedimentu garraio datuak bildu eta numerizatzen ahalko dira. Bihar, tokiko kolektibitateei besteak beste baliagarriak izanen zaizkien urez gainditze eta higaduraren tokiko aurreikuspen modelizazio tresnak elikatuko dituzte.

« Modelo numeriko iragarle berri honekin, Biarritz Hiriak, alerta dispositibo mailakatu bat jadanik plantan ezarri duelarik, alerta tresna eraginkorrago bat hedatuko du », behin eta berriz erran du Michel Veunac auzapezak. Biarritzen ondotik, Bermeotik Angelura, euskal itsasbazterreko beste sei gune pilotu tresnetuak izanen dira ere, sentsore, zunda, meteo estazioekin.

(1) Garai horietan, ezingo da hondartzara hurbildu eta ur jarduerak debekatuak izanen dira. Mareari buruzko berri gehiago.
< Retour aux actualités
Le projet MaReA (Modélisations et Aide à la décision face aux Risques côtiers en Euskal Atlantique)
Le projet MaReA (Modélisations et Aide à la décision face aux Risques côtiers en Euskal Atlantique)
Le projet MaReA (Modélisations et Aide à la décision face aux Risques côtiers en Euskal Atlantique)
Le projet MaReA (Modélisations et Aide à la décision face aux Risques côtiers en Euskal Atlantique)
Le projet MaReA (Modélisations et Aide à la décision face aux Risques côtiers en Euskal Atlantique)