Glissement de terrain sur la Corniche basque : un rapport en cours

La Communauté Pays Basque et les communes de la Corniche basque ont sollicité le BRGM (Bureau de recherche géologique et minière) pour un rapport sur le glissement de terrain survenu jeudi à Urrugne.

Publié le 03-11-2020

Dans cette page

La Corniche basque a connu un glissement de terrain jeudi en fin d’après-midi, au niveau du sentier littoral à Urrugne, sans qu'aucun blessé ne soit à déplorer. Le site a été immédiatement sécurisé et est désormais interdit d’accès. La route départementale demeure quant à elle accessible. 
 
La Communauté Pays Basque et les communes concernées (Ciboure, Urrugne et Hendaye) ont immédiatement pris attache avec le BRGM (Bureau de recherche géologique et minière). Ses experts seront sur site dès cette semaine pour réaliser un rapport précis sur cet incident et, si nécessaire, proposer des pistes d’évolution du suivi de la zone. 
 
En effet, ce glissement de terrain est intervenu sur un secteur sensible à l’érosion due à la houle, secteur sous surveillance au même titre que l’ensemble de la Corniche basque. Depuis de nombreuses années, le BRGM procède ainsi à un survol aérien régulier de la zone. 
 
Un vaste programme de recherches sur l’érosion côtière 

Plus globalement, la Communauté Pays Basque porte depuis 2019, dans le cadre de la sa Stratégie locale de gestion des risques littoraux, une étude sur le devenir de la Corniche basque- de Ciboure jusqu’à Abbadia- qui associe l’ensemble des acteurs publics concernés : communes et Département, Etat, Conservatoire du littoral, Région,…   
 
Enfin, la Communauté Pays Basque pilote le projet de recherche Ezponda sur les mouvements de falaises, auquel est également associé le BRGM. Un secteur situé au départ de la Corniche est concerné par ce programme. 

Actualités ArtikuluakActualitats

Agenda Agenda Agenda