Le budget 2019 adopté à la quasi-unanimité 2019ko aurrekontua kasik aho batez bozkatua

Samedi 13 avril, le conseil communautaire de la Communauté Pays Basque a adopté le budget 2019 à la quasi-unanimité. L’enjeu étant de poursuivre le travail de fond engagé depuis la création de la collectivité.

Publié le 15 avril 2019

Dans cette page

Le budget 2019 de la Communauté Pays Basque a été voté samedi 13 avril à 191 voix pour, 3 contre et 8 abstentions. Trois fils conducteurs ont guidé son élaboration : la maîtrise de l’épargne, un niveau d’investissement élevé avec un recours raisonné à l’emprunt, et le déploiement d’une stratégie financière pluriannuelle.

Ce budget est en nette croissance. Tous budgets confondus, il pèse 586,74 millions d’euros, dont 354,42 millions d’euros de fonctionnement et 232,32 millions d’euros d’investissement.

Dans un contexte budgétaire toujours contraint et sans hausse de la fiscalité, la Communauté Pays Basque répond ainsi à l’attente de ses communs et poursuit en 2019 les actions engagées au service des habitants du territoire comme accueillir les enfants en crèche, délivrer au robinet une eau de qualité irréprochable, collecter et trier les déchets ou encore offrir des solutions de mobilités.

Elle mène également une politique d’investissements soutenue via la réalisation de projets universitaires, la construction d’une piscine, de plusieurs maisons de santé, l’aménagement de zones d’activités, le financement de logements, du très haut débit… 43% des investissements concernent des projets nouveaux ou non lancés avant la fusion.

Les principaux postes budgétaires 

Avec plus de 62 millions d’euros, le cycle de l’eau (assainissement, eau potable, eaux pluviales, prévention des inondations et gestion des milieux aquatiques) est le premier poste d’investissement. L’économie au sens large (développement économique, enseignement supérieur, agriculture et tourisme) est le second poste d’investissement avec plus de 28 millions d’euros.

L’action territoriale et l’aide aux communes est également un poste prépondérant avec l’ouverture de nouveaux fonds de concours -10 millions d’euros sur trois ans- orientés vers les communes rurales.

 

Une minute de silence en la mémoire de Bernadette Jougleux et Andde Darraïdou

En amont des délibérations, Jean-René Etchegaray a rendu hommage à Bernadette Jougleux, maire de Cambo décédée le 20 mars dernier et à Andde Darraïdou, maire emblématique d’Espelette, ancien Président du Biltzar des maires et à l’origine de la reconnaissance du Piment d’Espelette en AOC, décédé le 10 avril dernier. Une minute de silence a été observée par le conseil communautaire en leur mémoire.

 

Actualités ArtikuluakActualitats