L'UPPA va doubler ses effectifs étudiant au Pays Basque

Le projet IREKIA de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour obtient le label « Excellences sous toutes ses formes », décerné par l'Etat. A la clé : 8,8 millions d’euros pour accroître les effectifs étudiants et consolider les capacités de recherche sur les campus du Pays Basque.

Publié le 07-12-2021

Dans cette page

Le nouveau projet IREKIA de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) qui vise à développer de nouveaux cursus sur les campus de Bayonne et Anglet, obtient le label « Excellences sous toutes ses formes » décerné par l’État. A la clé : 8,8 millions d’euros pour renforcer la politique volontariste de la Communauté Pays Basque dans l’enseignement supérieur et la recherche.

Jean-René Etchegaray, Président de la Communauté Pays Basque se félicite de voir le projet universitaire du territoire sélectionné parmi les 35 projets présentés : « Cette distinction est une excellente nouvelle pour le territoire et la reconnaissance de notre politique très volontariste sur le sujet ».

Doubler le nombre d’étudiants au Pays Basque

IREKIA, qui signifie « ouvert » en basque, a séduit le jury de l’appel à projets universitaires par son approche pionnière, combinant formation pédagogique et recherche appliquée directement à l’économie du Pays Basque. Et aussi par l’ambition portée par le projet : « Nous souhaitons passer de 4000 à 8000 étudiants sur les campus de Bayonne et Anglet », précise Laurent Bordes, Président de l’UPPA.

Concrètement, IREKIA va proposer 35 nouvelles formations professionnalisantes de 1er cycle (licences), 20 nouvelles formations de 2e cycle (masters) et la création de 14 chaires et laboratoires communs avec les acteurs économiques locaux.

Pour mettre en pratique les enseignements et tester les innovations, 6 Fab Labs verront le jour autour de secteurs stratégiques pour le développement économique du Pays Basque :

  • Habitat durable et matériaux bas carbone,
  • Sécurité alimentaire,
  • Environnement & Ressources aquatiques,
  • Ingénierie & Numérique,
  • Études Internationales,
  • Sport & Santé

 

L’enseignement et la recherche au Pays Basque passent à la vitesse supérieure

IREKIA s’inscrit pleinement dans les objectifs du Schéma de développement universitaire, un des programmes prioritaires de la Communauté Pays Basque, qui vise à renforcer les liens entre les formations, la recherche et l’économie locale.

Pour Christian La Borderie, porteur du projet IREKIA et directeur de l’école d’ingénieur ISA BTP de l’UPPA : « Nous souhaitons une université ancrée dans le territoire, en lien avec les entreprises du territoire. »

Une approche soutenue par la Communauté Pays Basque, qui investit 517 000 euros en faveur de trois projets de recherche scientifique portés par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour dans le cadre du projet E2S (I-SITE) « Solutions pour l'énergie et l'environnement ». Elle porte également un dispositif d’aide à la recherche doté de 2,25 millions d’euros et a financé le déploiement de 8 nouvelles formations sur le territoire.

La Communauté Pays Basque a par ailleurs entièrement rénové deux plateaux du Campus de la Nive pour l’Institut des études internationales, européennes et transfrontalières. Fonctionnels depuis la rentrée 2020, ils accueillent les chercheurs en droit européen et en management international et les étudiants de master de l’IAE. La collectivité porte également le projet « Cœur de Campus » sur le Campus des sciences et techniques à Montaury, qui sera opérationnel à la rentrée prochaine. Il comprend une Maison des étudiants, une agora, lieu de rencontres entre les différents acteurs, et l’Isalab qui accueillera les élèves ingénieurs et les chercheurs de l’ISA BTP. Cette nouvelle infrastructure permettant de passer 50 à 100 diplômés par an.

Actualités ArtikuluakActualitats