Prolifération des chenilles de prairies : avis aux observations

En ce mois de septembre, le Pays Basque subit les attaques des Cirphis, des chenilles qui consomment les végétaux des prairies, pelouses et terrains de sport. Pour mieux comprendre et lutter contre ce phénomène, un groupe de travail recueille les observations du grand public.

Publié le 28-09-2020

Dans cette page

Depuis plusieurs années, et plus intensément au mois de septembre, les attaques des cirphis se répètent au Pays Basque. Ces petits chenilles, friandes des végétaux des prairies, pelouse et terrains de sport sont capables de détruire des parcelles entières. Cette année encore les dégats sont considérables.

Avis aux observations

Depuis 2019 un groupe d’étude cirphis travaille en vue de mieux connaitre cette chenille, son développement, les facteurs la favorisant ou la perturbant. Au sein de ce groupe les associations BLE, EHLG, LPO, FDGDON, et le lycée Errecart se sont associés grâce au soutien financier du programme LEADER Montagne Basque porté par la Communauté Pays Basque et de l’Agence de l’Eau.

Pour avoir une cartographie précise des attaques et mieux comprendre où le cirphis se développe le plus, le groupe lance un appel auprès des communes, des agriculteurs et des particuliers pour faire remonter leurs observations actuelles de cirphis (individus, nombre, localisation de parcelles attaquées,…).

Comment participer au projet Cirphis Leader ?

Il suffit de remplir un tableau excel (voir ci-dessous) et d'y consigner la présence ou l’absence du cirphis sur certaines parcelles, de prédateurs également et d'évaluer la densité du nombre de cirphis au m2. Ce document est à envoyé rempli à l'adresse mail suivante : cirphis64gmailcom

Ces données peuvent être saisies sur le site web Faune aquitaine ou directement sur le terrain via l'appli Naturalist.

Actualités ArtikuluakActualitats