Ensemble pour l’eau du Pays Basque

Conférence sur la politique de l'eau
A l’occasion de la Journée Mondiale de l’eau, la Communauté d’Agglomération Pays Basque présente sa politique publique de l’eau. Depuis janvier 2018, la Communauté Pays Basque assume les compétences Eau et assainissement sur l’ensemble de son territoire, ainsi que les missions liées à la Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations (GEMAPI). Cette gestion globale de l’eau s’affiche au travers de la marque « Gure Ura, l’eau du Pays Basque ».

Pour mettre en place une gestion de l’eau cohérente qui garantisse la solidarité territoriale, la Communauté Pays Basque a choisi d’exercer la compétence Eau et assainissement sur l’ensemble de son territoire, comme le prévoit la loi NOTRe, a rappelé Jean-René Etchegaray, Président de la Communauté Pays Basque, lors d’une conférence de presse ce 22 mars. Depuis le 1er janvier 2018, la gestion de ces compétences, jusque-là assurées par 114 entités de services d’eau et d’assainissement, est donc mutualisée à l’échelle du Pays Basque. « Elle est le fruit d’une large concertation menée en amont », a souligné le Président de la Communauté Pays Basque.  

La compétence Eau englobe l’ensemble des missions de service d’eau potable, de la production à la distribution. La compétence assainissement recouvre de son côté l’assainissement collectif et non collectif, la gestion des eaux pluviales.

Avec cette harmonisation, la Communauté Pays Basque gère un service d’eau potable d’environ 198 000 abonnés pour 25 millions de m³ facturés et un service d’assainissement d’environ 146 000 abonnés pour 17,65 millions de m³ facturés. Plus de 170 agents oeuvrent à ces missions de l’eau.

« De plus, toutes les communes basques disposeront d’un même niveau d’ingénierie pour faire face aux problématiques sanitaires ou environnementales. » Mieux protéger la ressource, assurer un service de distribution et une qualité de l’eau potable irréprochables, agir pour la qualité des eaux, douces ou littorales, sont autant d’enjeux, ont indiqué les vice-présidents Alain Iriart, chargé de l’assainissement et des eaux pluviales, et Eric Narbais-Jaureguy, chargé de l’Eau potable. De même, la collectivité travaille à une harmonisation tarifaire, pour respecter le principe d’égalité des usagers devant le service public. Un travail de longue haleine à l’horizon de 5 à 10 ans.

Dans ce même objectif de maintien de la qualité du service et de proximité, la Communauté Pays Basque assume désormais les missions liées à la Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations. « Cette compétence est aujourd’hui engagée sur les bassins versants internes, comme la Nive, la Bidouze, la Joyeuse… », a détaillé le conseiller délégué Emmanuel Alzuri.

Enfin, la Communauté exercera sur tout le Pays Basque d’autres missions comme la lutte contre la pollution... Aujourd’hui, cette gestion globale de l’eau s’affiche au travers d’une marque « Gure Ura, l’eau du Pays Basque ». Laquelle apportera plus de lisibilité aux actions menées en faveur de la qualité de l’eau et d’une plus grande solidarité territoriale. 

Partager