Expos de l'été à découvrir sur le territoire de la Communauté Pays Basque

Exposition Gaur à Bayonne
Exposition Tour de France à Bayonne
Exposition Liu Bolin à Bayonne
Exposition Antichambres à Anglet
Exposition "1918/2018" à Biarritz
Exposition Jean Dieuzaide à Urrugne
Exposition sculpteurs basques à Saint-Jean-de-Luz
Exposition Gaur à Bayonne
Cet été, plusieurs expositions artistiques d’envergure sont proposées sur le territoire de la Communauté Pays Basque. Zooms sur certaines de ces propositions d'Anglet à Urrugne.

BAYONNE

Musée Basque et de l'Histoire de Bayonne

« Gaur, 1966, l’art basque sous le franquisme, résistance et avant-garde » 

Initié par José Antonio Sistiaga, Amable Arias et Jorge Oteiza, le groupe Gaur entendait proposer une alternative d’avant-garde en Pays Basque, alors dominé par un art figuratif consensuel validé par l’ordre franquiste. Il constitue un acte de résistance et d’émancipation devenu emblématique du grand élan de rénovation qui anime le monde culturel basque de cette époque. Pour la première fois en Iparralde, le Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne réunit les huit artistes de ce groupe : Amable Arias, Rafael Ruiz Balerdi, Nestor Basterretxea, Eduardo Chillida, Remigio Mendiburu, Jorge Oteiza, José Antonio Sistiaga, Jose Luis Zumeta. A découvrir la sélection d’une centaine de leurs œuvres, près d’une centaine de  documents.

A voir salle Errobi du Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne, 37 quai des Corsaires à Bayonne jusqu’au 4 novembre

« Tour de France cycliste en Pays Basque (1906-2018) »

 A l'occasion du récent passage du Tour de France en terre basque, le Musée Basque accueille, jusqu'en septembre, une exposition originale consacrée aux passages du Tour de France en Pays Basque depuis 1906. Cette exposition met en avant des souvenirs de grands champions, souvent d’origine locale, tels André Darrigade Marcel Quéheille, pour ne citer qu’eux… Ces souvenirs proviennent des collections du Musée basque consacrées au cyclisme (fonds Borthayre), ainsi que des collections particulières basques. De plus, un riche fonds photographique illustre les grandes étapes qui eurent lieu en Pays Basque et leurs vainqueurs, à l’image de Louison Bobet, à Biarritz, en 1948.

A voir salle Xokoa du Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne, du 30 juin au 30 septembre 2018. Entrée libre + d’infos : www.musee-basque.com

Au Didam 

« Liu Bolin hiding the city » 

Figure de l’art contemporain mondial, l’artiste Liu Bolin se rend invisible pour se faire remarquer. Il crée des oeuvres mêlant photographie, body art, art optique et sculpture vivante. Ses photographies ludiques, dotées d’une forte charge symbolique, interrogent la politique et la censure, la tradition et la culture chinoise, la société de consommation et l’environnement, la liberté de la presse… Au Didam, une trentaine de photographies abordent les thèmes qui lui sont chers. Dans une démarche issue du Pop-Art et de l’Expressionisme, s’inscrivant à la suite d’une peinture occidentale figurative, sa photographie porte à son apogée l’art du camouflage, rendant l’artiste présent dans son invisibilité. 

L’exposition proposera un programme de médiation élaboré par l’équipe du DIDAM avec l’ESA Pays Basque, gérée par la Communauté Pays Basque, l’Atalante, Surfrider et l’association L’Enfance de l’Art.

La Galerie Paris-Beijing assurera plusieurs visites commentées.    

Didam 6 quai de Lesseps à Bayonne Entrée libre

+ d’infos sur les événements : 05 59 42 98 96 ou  www.bayonne.fr et à l’Atalante pour un cycle de cinéma chinois : 0559557663 www.atalante-cinema.org

ANGLET

« Antichambres »

Tadashi Kawamata.        Stéphane Pencréac’h 

Antichambres est une double exposition proposée dans le cadre de la programmation de La Villa Beatrix Enea, Centre d’art contemporain de la Ville d’Anglet. Cette exposition présente le travail de deux artistes invités de La Littorale #7, Biennale internationale d’art contemporain Anglet‐Côte basque, intitulée Chambres d’Amour, à savoir l’artiste japonais Tadashi Kawamata (Villa Beatrix Enea) et l’artiste français Stéphane Pencréac’h (Galerie Georges‐Pompidou).

Love Tower de Tadashi Kawamata

Son exposition présente des projets de tours réalisés à ce jour, incluant la future Love Tower, érigée au-dessus de la grotte de la Chambre d’Amour d’Anglet à l’occasion de la Biennale. Une dizaine de tours plus anciennes sont mises à l’honneur. Sous la forme de maquettes, de bas‐reliefs, de plans ou de photographies, les tours de Kawamata se dressent dans l’espace et dans le temps. Qu’elles s’élèvent à Paris, à Tokyo, en Suisse ou en Allemagne, toutes découlent d’une science à la fois archaïque et savante des lois de la construction. Elles transforment le paysage autant qu’elles apportent un point de vue neuf sur les lieux qui les accueillent, leur topographie, mais aussi leur histoire.

Exposition à découvrir jusqu’au 3 novembre à la villa Beatrix-Enea.

La Suite de Stéphane Pencréac’h 

L’exposition La Suite regroupe des  tableaux et sculptures de Stéphane Pencréac’h, évoquant le sentiment amoureux sous ses formes très diverses. Parcourues d’étonnants effets de troisième dimension, les oeuvres jouent avec l’espace d’exposition au moyen d’une scénographie qui génère autant de perspectives et de trompe‐l’oeil illusionnistes. La Suite, c’est une chambre d’hôtel fictive où se trame un scénario qu’il nous appartient de reconstituer. Cette exposition est aussi celle d’une histoire personnelle et sentimentale qu’il est possible de lire en filigranes…

Exposition associée à La Littorale #7 réalisée avec le concours de la Galerie Vallois (Paris), la Galerie Kamel Mennour (Paris) et la Galerie Mazel (Bruxelles) A découvrir à la Galerie Georges-Pompidou. 12, rue le-Barillier, à Anglet, jusqu’au 15 septembre. Entrée libre. + d’infos : www.anglet.fr 05 59 58 35 60

BIARRITZ

« Biarritz 1918&2018 »

L’été 1918 : Picasso et sa femme Olga, danseuse des ballets russes, séjournent à Biarritz à l’occasion de leur voyage de noces et l’artiste y peint les Baigneuses. 2018 : l’Ecole Supérieure d’Art Pays Basque, gérée par la Communauté, fête ses 10 ans : tel est le point de départ de cette exposition proposant un dialogue entre ces deux époques. Une centaine d’œuvres (peintures sculptures, installations, photos, manuscrits, multimédia) se répondent, s’opposent et s’éclairent dans une effervescence stimulante. Aux côtés de l’œuvre Les Baigneuses de Picasso, prêté par le Musée Picasso de Paris, figurent des œuvres signées Apollinaire, Gabrielle Chanel, Cocteau, ainsi que des artistes contemporains: Daniel Buren, Nina Childress, Delphine Coindet, Pascal Convert, Hervé Di Rosa, Barthélémy Toguo, etc., pour la plupart d’anciens ou actuels artistes invités de l’ESA Pays Basque. Des visites guidées sont assurées par le commissaire d’exposition Didier Arnaudet,

A découvrir au Bellevue de Biarritz jusqu’au 30 septembre.  + d’infos : 05 59 01 59 20 ou sur le site www.biarritz.fr  et sur www.esa-rocailles.fr

URRUGNE

Jean Dieuzaide « Les Suds » 

Chaque année, la Ville d’Urrugne accueille un maître de la photographie du 20e siècle. Cet été, il s’agit de Jean Dieuzaide né à Grenade-sur-Garonne près de Toulouse en 1921 et décédé en 2003, Jean Dieuzaide a été l’un des plus engagés et des plus prolifiques photographes de son temps. Reporter, illustrateur, fondateur de la Galerie du Château d'Eau à Toulouse, Jean Dieuzaide, surnommé « Yan » s’est d’abord fait connaître pour ses photos de la Libération de Toulouse, avec le premier portrait du général de Gaulle. Ce cliché, devenu portrait officiel du général, lui permettra de démarrer sa carrière de photo-journaliste. Plus tard, il remporte deux distinctions prestigieuses de l’art photographique : le prix Niepce et le prix Nadar.

L’exposition présentée à Urrugne s’intitule « les Suds ». Elle dévoile la face la plus humaniste de son œuvre, au travers de clichés empreints de lumière et de sensibilité pris en Espagne et au Portugal. A découvrir  du 3 août au 12 octobre, salle Posta à Urrugne.  + d’infos : www.urrugne.fr

SAINT-JEAN-DE-LUZ 

« Sculpteurs basques à Saint-Jean-de-Luz »

Près d’une cinquantaine de sculptures, en bois, en pierre ou en fer, sont présentées dans le cadre de l’exposition « Sculpteurs basques à Saint-Jean-de-Luz ». Quinze sculpteurs emblématiques de l’art basque contemporain sont mis à l’honneur : Edouard Solorzano, Ricardo Ugarte, Juan Gorriti, Zigor, José Ramón Anda, Aïtor de Mendizabal, Mikel Lertxundi, José Zugasti, Iñaki Ruiz de Eguino, Vicente et Fernando Roscubas, Koldobika Jauregui, Iñaki Olazabal, Dora Salazar, Marijose Recalde, Koko Rico. A découvrir jusqu’au 19 août villa Ducontenia | La Rotonde | et dans les vitrines de 15 commerçants luziens - Entrée libre.A noter que plusieurs temps forts sont proposés cet été autour de cette exposition. + d’infos : www.saint-jean-de-luz.fr

Partager