Une nouvelle micro-crèche bascophone a ouvert en Basse-Navarre

La micro-crèche pourra accueillir à tour de rôle jusqu'à 25 enfants.
Beñat Arrabit, Beñat Cachenaut, les vice-présidents de la Communauté Pays Basque, Jean-Claude Ybaragaray et Jean-Michel Bicain, les maires de Lacarre et de Gamarthe et Leire Bidart, directrice de la structure.
La micro-crèche pourra accueillir à tour de rôle jusqu'à 25 enfants.
Une micro-crèche intercommunale bascophone a ouvert ses portes à Lacarre le 7 janvier. C’est la troisième en Basse-Navarre. Gérée par l’association Ttinka, elle est dotée d’une capacité de 10 places et propose un accueil immersif en euskara.

La nouvelle micro-crèche 100 % bascophone de Basse-Navarre a ouvert à Lacarre le 7 janvier. Elle a pris place dans les locaux rénovés de l’ancien presbytère, propriété des villes de Lacarre et de Gamarthe, initiatrices du projet. Cette ouverture marque l’aboutissement d’un projet initié par les élus de ces communes, mais ausside l’ex-Communauté de communes de Garazi-Baigorri et des acteurs associatifs locaux.

La réalisation de cet équipement, soutenue par la Communauté Pays Basque au titre de sa politique Petite Enfance (1), permettra de répondre aux attentes des familles locales, voire d’en attirer de nouvelles. Le projet est en effet couplé avec la création de logements sociaux portée par l’Office 64.

Dotée d’une capacité d’accueil de 10 places, la micro-crèche pourra accueillir à tour de rôle jusqu’à 25 enfants, du lundi au vendredi, de 7h à 19h. Le jour de l’ouverture, neuf enfants étaient déjà inscrits. Le chiffre devrait très vite monter à 16 enfants selon l’association Ttinka qui en assure la gestion. 

Cet équipement permet aujourd’hui de compléter l’offre d’accueil en euskara de Basse-Navarre, déjà forte de deux structures bilingues labellisées dans le cadre du dispositif Leha : la crèche Seinulia gérée par l’association Ttipientzat à Ostabat et la micro-crèche associative Baleako Haziak à Banca.

  1. La réalisation de cet équipement d’un coût de 221 363 € HT a été financée par la Communauté Pays Basque, avec des subventions de la CAF (128 000 €) et de la MSA (21 000 €). La CAF a également participé à l’achat de matériels.

Le saviez vous ?

Le dispositif de labellisation de crèches bilingues et immersives en langue basque (Leha) compte 23 structures labellisées ou en cours de l’être. Via sa politique linguistique et afin d’étendre l’offre d’accueil en euskara, la Communauté Pays Basque les accompagne dans cette démarche de labellisation. Ce sera le cas pour Ttinka.       

Partager