Comarquage

Dans cette page

Adoption simple et adoption plénière : quelles différences ?

Modifié le 2022-02-24

Par Direction de l'information légale et administrative

Les 2 formes d'adoption diffèrent sur un certain nombre de sujets : liens avec la famille d'origine, autorité parentale, nom de la personne adoptée, héritage,...

Effets pour chaque type d'adoption
SujetAdoption simpleAdoption plénière
Lien avec la famille d'origineL'adopté conserve tous ses liens avec sa famille d'origineL'adopté acquiert une nouvelle filiation qui remplace celle d'origine
Autorité parentaleL'autorité parentale est exclusivement et intégralement attribuée au(x) parent(s) adoptif(s), sauf s'il s'agit de l'adoption d'un enfant de l'époux, du partenaire de Pacs ou du concubin.L'autorité parentale est exclusivement et intégralement attribuée au(x) parent(s) adoptif(s).
Obligation alimentaireL'adoptant doit des aliments à l'adopté et réciproquement.L'adoptant doit des aliments à l'adopté et réciproquement.
Nom de l'adoptéLe nom de l'adoptant s'ajoute au nom de l'adopté ou le remplace.L'adopté prend automatiquement le nom de l'adoptant
Prénom de l'adoptéIl est possible de demander au juge un changement de prénom de l'adoptéIl est possible de demander au juge un changement de prénom de l'adopté
NationalitéL'adoption simple ne permet pas à l'enfant adopté de devenir français.L'enfant adopté pendant sa minorité devient automatiquement français dès lors que l'un des parents (adoptant) est de nationalité française. Il est considéré comme français dès sa naissance.
Droit à la successionL'adopté hérite des 2 familles : de sa famille d'origine et de sa famille adoptive.L'enfant adopté hérite de ses parents adoptifs. Il est héritier réservataire.
RévocationL'adoption simple peut être révoquée pour motifs gravesL'adoption plénière est irrévocable