Akira sur les chapeaux de roue !

La société d’ingénierie mécanique Akira a inauguré ses nouveaux locaux ce mardi 14 janvier à Technocité à Bayonne.

2020-01-15 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

Mardi, la société Akira spécialisée dans les moteurs de deux roues et la réalisation de bancs d’essai pour le secteur aéronautique, avait convié clients, fournisseurs, amis et partenaires institutionnels (Président de la région Nouvelle-Aquitaine, Vice-Présidente de la Communauté Pays Basque en charge de l'économie et de l'innovation,...) la pour un moment convivial, précédé d’une visite guidée par Sylvain Loumé, directeur et membre fondateur de la société, de la nouvelle usine de 1600 m2.

À la tribune, Steve Kuttbrifge, directeur de la compétition chez Kawaski Europe a rendu hommage à un partenariat vieux de 15 ans. Quelques chiffres pour l’illustrer : non moins de 2000 départs de course, 250 podiums, 120 victoires, 6 titres de champion du monde Superbike et 1 titre de champion du monde Supersport. 
 
Pour autant, dès sa création, Akira ne s’est pas cantonné aux moteurs de motos mais a également proposé des bancs d’essais destinés notamment à l’industrie aéronautique. Pascal Dauriac, responsable Ingénierie chez Safran en a témoigné, évoquant « un excellent exemple de partenariat ».
 
Enfin, Akira a développé pour ses clients différents types de sous-systèmes : pompes, vannes et moteurs électriques. Cette activité s’est renforcée depuis septembre 2018 avec la reprise de Price Induction, société créée dans le courant des années 90 par Bernard Etcheparre.
 
En pleine croissance -l’entreprise est passée de 28 salariés à 50 aujourd’hui- la société initialement installée zone Saint Frédéric a souhaité disposer de davantage d’espace et acquérir son futur bâtiment. Elle a choisi Technocité, site de la Technopole Pays Basque dédié à l’aéronautique, la robotique et les matériaux avancés, sur un terrain cédé par la Communauté Pays Basque. Cet exemple illustre le soutien de l’Agglomération à l’économie productive.
 
Akira bénéficie par ailleurs de subventions de la Région Nouvelle-Aquitaine. Un volet a particulièrement séduit les deux collectivités : la société a équipé son nouveau bâtiment d’une installation électrique et thermique permettant de récupérer, stocker et réutiliser l’énergie générée par son activité industrielle.

Actualités ArtikuluakActualitats