Biarritz : études préalables aux travaux en mer

Profitant des forts coefficients de marées, à partir du samedi 10 septembre, la Communauté Pays Basque va réaliser différentes études préalables aux travaux de renforcement de l’ancien émissaire de rejet en mer des eaux traitées de la station d’épuration de Marbella et du ruisseau Chardinérou. Cet émissaire se situe entre les plages des Marbella et de la Milady à Biarritz.

2022-09-09 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

Depuis la construction du nouvel émissaire en mer pour le rejet de la station d’épuration de Marbella en 2004, l’ancien émissaire n’est utilisé que ponctuellement lors des épisodes de pluies intenses. Ill subit également les assauts répétés de la mer et son état nécessite des travaux de réparation réguliers.

Profitant des forts coefficients de marées, à partir du samedi 10 septembre, la Communauté Pays Basque va réaliser différentes études préalables aux travaux de renforcement de l’émissaire.

  • Au niveau de l’émissaire, en mer, des relevés photographiques avec drones seront réalisés. L’intervention durera 2h environ et sera mise en place entre le samedi 10 et le mardi 13 septembre en fonction des conditions météorologiques. Elle sera complétée au dernier trimestre 2022 d’inspections à l’intérieur de l’ouvrage, d’un diagnostic de génie-civil et d’études géotechniques.
  • Sur les plages de Marbella et de la Milady, des inventaires de la faune et de la flore seront menés dans les « laisses de mer » durant ces périodes de forts coefficients de marée.

Aussi, afin de ne pas perturber les résultats de ces études, le nettoyage de la plage de Marbella et de le Milady est suspendu entre le 11 et le 17 septembre. Tous les moyens sont mobilisés pour réduire la durée des perturbations

Coordonnées

Pour tout complément d’information, vous pouvez contacter les techniciens de la Communauté Pays Basque, Direction Investissements Patrimoine et planification en charge de ce dossier au 05 59 57 11 90.

Actualités ArtikuluakActualitats