Biarritz : lectures théâtrales sur le spectacle sportif

Le festival "L'invitation aux Voyages" se tient à Biarritz du 15 au 18 octobre prochains sur le thème du sport-spectacle. Idéal pour les férus de littérature, de sport, ou pour susciter des vocations.

2020-10-14 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

Le festival "L'invitation aux voyages" qui porte à la scène des œuvres littéraires est devenu un incontournable de la vie culturelle biarrote. Pour sa cinquième édition baptisée "Les Olympiques", les co-fondatrices Claire Borotra et Anne Rothenberg ont pris pour thème le sport-spectacle, un sujet qui a largement enrichi la littérature tant, expliquent-elles "la passion sportive raconte tour à tour, le conflit, la politique, la solidarité, l’amour, la gloire, les échecs, l’humilité, l’humiliation, l’effort, le dépassement de soi". 

"Open" d'André Agassi, du chaos punk à la renaissance 

Parmi la riche programmation cette année, "Open", l'autobiographie d'André Agassi avec Alex Lutz et Bernard Verley. L'ouvrage qui a connu un grand succès sur les courts à sa sortie revient sur le passé du champion de tennis à l'aune de sa relation toxique avec son père. Ce père qui choisit le terrain de la future maison familiale en fonction de la place disponible pour y construire un court. D'un verbe cru, "le kid de Las Vegas" n'élude rien de ses dérives intimes, "son chaos punk des années 80", et raconte aussi son retour au plus haut niveau après un long travail sur lui. Ce livre a été écrit avec l'aide du prix Pulitzer J.R.Moehringer. 

"Jours Barbares", à l'essence même du surf 

Autre Pulitzer à l'honneur et incontournable dans la station balnéaire, le sublime "Jours Barbares" de William Finnegan interprété par Grégory Fitoussi et le musicien Grégoire Mahé. On y suit le journaliste dans sa traque des vagues aux quatre coins du monde, des îles Fidji à l’Indonésie, des plages bondées de Los Angeles aux déserts australiens, jusqu’aux townships de Johannesburg. En passant bien sûr par Biarritz. "Le surf devient un antidote à toute la tristesse, la lourdeur qu’il y a à gagner sa vie en observant le genre humain", écrit Finnegan, grand reporter de guerre.

Sur scène également, "Lettres d'une jeune gymnaste" de Nadia Comaneci, "Alias Ali" de Frédéric Roux, "Marie Wingman, danser en eaux troubles" de Chrutsian Siméon, "La mort suspendue" de Joe Simpson et bien d'autres. 

Le festival offre aussi, comme chaque année rencontres, débats, expositions, et projections de films au Royal. 

Toute la programmation ici : linvitationauxvoyages.fr

Actualités ArtikuluakActualitats