Communauté Pays Basque, Gouvernement basque et Navarre proposent une réponse concrète au défi migratoire

Le 6 mai dernier, la Communauté Pays Basque ainsi que des exécutifs régionaux européens ont interpellé conjointement les instances européennes et les Etats-membres en présentant le dispositif Share, initié par le Gouvernement basque.

2019-05-10 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

Le 6 mai dernier, plusieurs institutions dont la Communauté Pays Basque se sont adressées à l’Union Européenne et à ses Etats membres en présentant simultanément la proposition Share, une réponse collective au défi migratoire actuel. 

Share est un mécanisme de répartition de la responsabilité face au défi migratoire, se basant sur les paramètres suivants :

-      Les recettes fiscales (ou le Revenu Moyen Disponible ou le PIB) avec une part de 50%

-      La population avec une part de 30%

-      Le taux de chômage avec une part de 20%

Ce principe de répartition reste ouvert et devra faire l’objet d’un large consensus pour être définitivement adopté.

Historique de la démarche 

La Proposition Share a été initialement présentée par le Gouvernement Basque le 19 septembre 2018. Le 30 octobre, le Lehendakari Iñigo Urkullu a sollicité le Président de la communauté Pays Basque, Jean-René Etchegaray, l’invitant à contribuer à ce dispositif. Le 4 mars dernier, lors d’une rencontre officielle avec le Président du Gouvernement basque Iñigo Urkullu à Vitoria-Gasteiz, Jean-René Etchegaray a apporté publiquement son soutien à cette initiative. Le 2 avril, une réunion a été organisée à Bruxelles lors de laquelle cette proposition a été présentée à plusieurs Gouvernements régionaux. Ont également participé à cette réunion des représentants de la Commission européenne, du Comité des Régions, de ERLAI (European Regional and Local Authorities on Asylum and Migration), de EARLALL (European Association of Regional and Local Authorities for Lifelong Learning) et des représentants de la Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM)

Les institutions qui participent à cette initiative sont le Gouvernement basque, la Communauté d’agglomération Pays Basque, la Nouvelle-Aquitaine, les Canaries, la Navarre, la Catalogne, Melilla, l’Attique. Une vingtaine d’institutions étudient actuellement leur adhésion à cette initiative.

Actualités ArtikuluakActualitats