COVID-19 : l'hôpital de la Côte Basque mobilisé

Le Centre Hospitalier de la Côte Basque (CHCB) est mobilisé aux côtés des acteurs de santé du territoire pour faire face à la crise sanitaire. Des dispositions phares sont prises pour assurer au mieux la prise en charge des patients et l’organisation des soins.

2020-03-20 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

Depuis le début de l’épidémie, le Centre Hospitalier de la Côte Basque (CHCB) est mobilisé aux côtés des établissements de santé du territoire. Cet établissement de 2e ligne se prépare au mieux à la gestion de  cette crise. L’objectif est clair : prendre en charge les patients porteurs du COVID-19 tout en garantissant l’accueil des autres patients nécessitant des soins qui ne peuvent être reportés.

Dans ce cadre, plusieurs dispositions ont été prises. Outre le fait d’interdire les visites sur l’ensemble des sites de l’hôpital de Bayonne et de déprogrammer des activités médicales et chirurgicales non urgentes (+ d’infos et détails sur le site du CHCB), l’hôpital s’organise pour anticiper un éventuel pic de l’épidémie.
Des mesures sont prises pour organiser l’accueil de patients suspectés ou porteurs du COVID-19 mais aussi des autres patients.   

L’organisation de l’accueil des patients suspectés ou porteurs du COVID-19

Le CHCB est seul établissement du territoire à hospitaliser les patients du COVID-19. Une filière spécifique a été organisée afin d’éviter le croisement de ces patients et de ceux admis pour d’autres pathologies.

Le dépistage : Renforcé, le SAMU64A, peut accueillir tous les appels parvenant sur le 15. Les appelants suspects de COVID-19 et/ou nécessitant des examens sont adressés vers une zone spécifique de 3 box situés au rez-de-chaussée.

Toutefois, en cas de symptômes (toux, fièvre...), il convient d’abord de joindre son médecin traitant. Outre les cabinets, les médecins de ville s’organisent pour consulter dans des lieux adaptés en lien avec les établissements de soins de proximité, les mairies et les associations croix rouge ou protection civile.

Ces centres de consultations médicales avancés travailleront avec les généralistes et le SAMU. L’un est opérationnel à Saint-Jean-de-Luz, d’autres sont en cours à Anglet et Bayonne…  

Les patients suspects d’infection respiratoire et orientés vers le CHCB sont dirigés vers une zone de prise en charge spécifique de 11 lits, située à côté du service des urgences pour un premier diagnostic.

La prise en charge dans le service de maladies infectieuses : l’unité confinée de 20 lits permet l’accueil de patients présentant une infection respiratoire suspectée ou confirmé COVID19 ou nécessitant une hospitalisation. Elle pourra évoluer à 42 lits, voire plus.

Pour cela, le Centre Hospitalier de Saint Palais, les cliniques Belharra, Aguiléra, Delay et la polyclinique de Saint-Jean-de-Luz prendraient en charge en provenance du CHCB des patients en médecine et chirurgie non concernés par le covid-19, et si besoin, des patients covid dans des zones dédiées.

La prise en charge dans le service de réanimation : la capacité peut être portée de 15 à 26 lits. Avec un soutien possible là encore des cliniques Belharra, Aguilera, Saint-Jean-de-Luz et le CH de Saint Palais.

Une zone de 6 lits isolée est dédiée aux patients pris en charge pour le COVID-19. La capacité totale de 26 lits peut permettre la prise en charge de patients nécessitant des soins de réanimation hors pathologies COVID-19.

La prise en charge COVID-19 pédiatrie : les enfants de moins de 18 ans, présentant des signes respiratoires, régulés par le 15 ou se présentant aux urgences pédiatriques, sont pris en charge en évaluation en consultation, et en hospitalisation si leur état le nécessite, dans une même unité Covid-19 pédiatrique dédiée, par l’équipe de pédiatrie, en lien avec les infectiologues du CHCB.

La prise en charge des autres patients non concernés par le COVID-19

 Les services des urgences adultes, pédiatriques, gynécologique-maternité, psychiatrie fonctionnent normalement et prennent en charge les autres patients. Ceux qui nécessiteraient alors une hospitalisation sont pris en charge.

 Pour anticiper sur les capacités du service de réanimation, les opérations chirurgicales programmées non urgentes sont reportées.

Les consultations externesles moins urgentes ont été déprogrammées.  Les examens d’imagerie dans le cadre d’une prise en charge en externe et concernant l’oncologie ne pouvant attendre sont assurés.

Des acteurs engagés : les acteurs de la santé jouent groupé pour proposer cette prise en charge. Dans ce cadre, le Centre Hospitalier de Saint-Palais, les établissements Ramsay Santé du pôle Aquitaine, Belharra, Aguiléra, la clinique luzienne et le Centre de Cardiologie du Pays Basque ont déprogrammé les interventions chirurgicales non urgentes et limité les activités de soins (1) pour accueillir si besoin des patients non concernés par le COVID 19 venus de l’hôpital de Bayonne. Ils sepréparent demain à l’accueil potentiel de patients atteints du Covid-19 en soutien du CHCB. 

  1. A noter que les prises en charges indispensables urgentes (urgences, cancérologie, maternité) sont continuent d’être assurées.

+ d’infos le site du CHCB

Rappel des conduites à tenir

Une question ? Un numéro gratuit national 24h/24 au 0 800 130 000

Pour soulager les lignes du SAMU : si vous avez des symptômes qui vous font penser au COVID-19 ( toux, fièvre) : appeler votre médecin traitant. En cas d’aggravation respiratoire (difficulté respiratoire et signes d’étouffement), appelez le 15.

Dans tous les cas :

  • Ne vous rendez pas directement aux urgences ;
  • Ne vous rendez pas directement dans le service ou le centre de référence qui vous suit habituellement.
  • Si vous êtes concernés par la déprogrammation des activités de chirurgie et de médecine, attendez d’être contactés par le service concerné.
  • En cas de nécessité et uniquement si vous êtes suivi par un médecin spécialiste du Centre Hospitalier de la Côte Basque, vous pouvez joindre son secrétariat pour l’organisation d’une consultation téléphonique.

Actualités ArtikuluakActualitats