Irouléguy : la relève est là

Bientôt les vendanges pour l’AOC Irouléguy qui poursuit sa conversion vers une production bio. Une nouvelle génération est à l’œuvre pour pérenniser et moderniser le travail des anciens qui ont sauvé ce vignoble séculaire. Des portes ouvertes ont lieu ce 11 septembre.

2021-09-10 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

 

Alors que la production française de vin devrait cette année chuter de 29 % notamment en raison du gel de début avril, Sébastien Clauzel, président du Syndicat des vins d’Irouléguy, ne s’inquiète pas. « Notre production sera dans la moyenne des autres années. Nous sommes en phase de maturation et c’est plutôt pas mal en termes de sorties avec de jolies grappes. Nous allons scruter la météo et attendre. » C’est à partir de fin septembre mais surtout en octobre que les vendanges seront réalisées par les 56 producteurs de ce territoire de 250 hectares.

Relancé en 1952 avec la création de la coopérative « Cave d’Irouléguy » alors qu’il ne restait plus que 30 hectares de vignes, le vignoble d’Irouléguy - bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée (AOC) depuis 1970 - est exploité par 17 vignerons indépendants et 39 viticulteurs (en AOC) associés au sein de la cave coopérative.

Nouvelle génération

Le vignoble est l’un des plus petits de France. Sa culture en terrasse et son identité basque assurent sa notoriété qu’une nouvelle génération de producteurs entend pérenniser.

« Cette nouvelle génération comprend les enfants de ceux qui ont planté les vignes et d’autres vignerons venus s’installer. Selon nos études, nous arrivons peut-être avec une autre vision de la viticulture et nous essayons de bonifier le travail qui a été fait avant nous. Le bio progresse beaucoup avec aujourd’hui 60 % du vignoble environ, de nouvelles techniques sont employées, des nouveaux domaines se créent, il y a une bonne dynamique » témoigne Sébastien Clauzel.

 

Bio et e-commerce

Ximun Bergouignan 33 ans et Arnaud Youakim 42 ans, font partie de cette jeune génération. Arrivé sans connaissance de la vigne et avec comme seules attaches les vacances dans la propriété familiale de Saint-Etienne-de-Baigorry, Arnaud Youakim a appris le métier dans le cadre de formations au Syndicat des vins d’Irouléguy ainsi qu’au sein des associations Biharko Lurraren Elkartea et Agrobio Gironde pour la traction animale car il travaille avec un cheval de trait.

« Ce n’était pas viable économiquement mais exploiter la vigne familiale de quatre hectares avec un minimum de mécanisation est mon défi. J’ai mis un point d’honneur à passer en bio. Cela m’a pris trois ans et j’ai pu transmettre mon activité de chambre d’hôtes à Saint-Jean-Pied-de-Port à ma sœur » témoigne-t-il.

Associé à Ximun Bergouignan, il exploite 30 hectares de vignes comprenant sa propriété familiale, celle de Ximun et celle de Marie-Claude Ourthiague ainsi que le domaine Mignaberry partagé par les trois familles.

« La viticulture biologique est selon moi la seule qui soit raisonnée et contrôlée. Je n’ai eu aucun frein de la part des anciens à me lancer dans cette voie de l'agriculture biologique. Ils avaient le sens du travail de la terre et nous comprennent. C’est sur le traitement que nous avons évolué » explique Ximun Bergouignan.

Si cette jeune génération adopte une production bio comme de nombreux jeunes agriculteurs et paysans locaux, elle choisit aussi les nouvelles technologies pour commercialiser ses produits. La coopérative « Cave d’Irouléguy » accueille 40 000 visiteurs par an et réalise un tiers du chiffre d’affaires de la cave. L’objectif est de développer les ventes sur internet par l’optimisation de la plateforme. En 2022, la cave coopérative fêtera ses 70 ans ainsi que les 50 ans de l’AOC (reportés pour cause de Covid) organisés avec l’AOC Piment d’Espelette et l’AOC Kintoa & Jambon du Kintoa. Les filières agricoles du Pays basque ne manqueront pas de faire parler d’elles.

Journée portes ouvertes le 11 septembre

Huit chais ouvriront leurs portes ce samedi 11 septembre de 10h à 18h. Sept domaines indépendants et la Cave coopérative proposeront des animations d’éveils des sens, visites guidées, dégustations et restauration, conférences, expositions et concerts.

Plus d’infos sur le programme sur : https://www.irouleguy.net/jpo-2021/

Le saviez-vous ?

Soutien à la filière

Depuis 2019, la Communauté Pays Basque soutient le développement de la filière AOC/AOP des vins d’Irouléguy sur des axes de travail portés par le Syndicat des Vins d’Irouléguy : l’accompagnement des viticulteurs sur les volets techniques, économiques, environnementaux et sociaux ; l’amélioration de la notoriété de l’appellation ; des actions de développement raisonné et contrôlé du vignoble.

De plus, le dispositif LEADER Montagne Basque accompagne la filière au travers du Label Vignobles et Découvertes de la démarche « Irouléguy, vignoble de la montagne basque – Irulegi ipar euskal herrikoa arnoa ».  

Actualités ArtikuluakActualitats