La filière Ossau-Iraty a besoin de soutien

La filière AOP Ossau-Iraty est impactée par la crise sans pour autant sombrer dans le pessimisme. Elle appelle les habitants à consommer ces fromages d'excellence qui font vivre toute une économie locale.

2020-04-24 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

4 763 tonnes de fromage Ossau-Iraty ont été écoulées l'an passé, avec la plus forte progression des fromages AOP (+9%). Le fruit du travail des 1 105 producteurs de lait, 166 producteurs fermiers et 21 transformateurs et affineurs du département. Ces chiffres disent à eux seuls le poids économique de cette filière locale d'excellence, une filière forcément impactée par la crise sanitaire actuelle.  

Sébatien Astabie, producteur fermier basé à Bunus préside le Syndicat de l’AOP Ossau-Iraty. Depuis son confinement en plein air, "23 hectares où tout se déroule finalement comme avant", il dit son état d'esprit. "Je ne veux pas tomber dans le pessimisme. Nous sentons un léger rebond et faisons confiance à la mobilisation des habitants. Nous ne resterons pas passifs, nous ne cesserons de faire la promotion de ce produit".

Une forte mobilisation des acteurs du secteur

Au début de la crise, la première coopérative laitière française a lancé un cri d'alarme, précisant dans un communiqué que les fromages AOP avaient enregistré une baisse de commandes de 25 à 80%. Sébatien Astabie confirme. "Les laiteries spécialisées dans le fromage à la coupe ont particulièrement souffert". Nombreux en effet sont les consommateurs à avoir privilégié les fromages sous-vide, estimés plus sûrs d'un point de vue sanitaire. Fermeture des marchés et des restaurants, arrêt de l'export ont alourdi la sentence.

Mais ses derniers échanges avec les acteurs du secteur tendent à démontrer que, le temps passant, les consommateurs ont retrouvé leurs habitudes. "L'activité repart en douceur", confie l'éleveur. La filière a expressément communiqué sur le volet sanitaire : "en cette période exceptionnelle, dans le respect des consignes gouvernementales et des gestes barrières, toute la filière AOP Ossau-Iraty reste mobilisée pour s’occuper des brebis, les alimenter, les traire et fabriquer et affiner les fromages", peut-on lire sur son site internet. Et côté paysans, en ce domaine comme ailleurs, la mobilisation a été de mise : certains ont préféré livrer directement leur lait en laiterie, d'autres se sont organisés sous forme de drive (voir plus bas pour commander).

"Manger bon par solidarité"

La saison touristique plus qu'incertaine reste néanmoins un facteur d'inquiétude : "Nous avons une route du fromage très ancrée sur le territoire, avec des producteurs très bien identifiés. Rares sont les touristes qui ne repartent pas avec un Ossau-Iraty sous le bras", argue Sébastien Astabie. Pour compenser cette perte présumée, l'éleveur appelle tous les habitants à "manger bon par solidarité". "Avec cette crise, on se rend compte que les gens ont à cœur de consommer local et de qualité. L'Ossau-Iraty coche toutes les cases et on peut en trouver partout. En manger, c'est faire vivre toute une économie locale".

Il est possible d'acheter de l'Ossau-Iraty via l'ensemble des initiatives recensés dans l'Annuaire des producteurs de la Communauté Pays Basque, hormis le drive de la Cave Irouléguy et celui des agneaux de lait.

L'ensemble des points de vente sont disponibles ici : www.ossau-iraty.fr/acheter-du-fromage-de-brebis

Le saviez-vous ?

L'AOP, un gage de qualité

Les fromages AOP (Appellation d’Origine Protégée) Ossau-Iraty sont reconnaissables par leur marquage en creux : tête de brebis de face pour les fromages fermiers et de profil pour les fromages laitiers. Le lait provient de brebis de races locales, que sont les Manech tête noire et tête rousse, ainsi que les Basco-béarnaises, trois races adaptées au terroir qui sont capables de supporter l’humidité, la pâture et la transhumance.

Le signe de qualité AOP récompense des produits qui conservent un lien fort avec un territoire, en l'occurrence les Pyrénées-Atlantiques : toutes les étapes de production et de transformation y sont réalisées, et qui respectent un savoir-faire particulier.

Actualités ArtikuluakActualitats