Otsokop ouvre ses portes

Le supermarché coopératif et participatif Otsokop ouvre ses portes à Bayonne, les samedis de décembre. L’occasion d’apprendre de ceux qui ont fait le choix de consommer plus local et durable.

2020-12-17 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

Otsokop, c’est un petit supermarché coopératif et participatif d’un genre nouveau. Un de ceux nés sous l’inspiration du modèle insufflé par la coopérative Park Slope Food de New York. C’était il y a cinq ans. Christian Labatsuzan se souvient « Le modèle alimentaire proposé par les grandes surfaces du Pays basque ne nous convenait pas. Nous souhaitions consommer plus local, plus responsable, avec des produits de qualité et à un prix abordable. Alors nous avons créé notre propre épicerie, devenue supérette » indique celui qui en est devenu le président. Cinq ans après, plus de 340 coopérateurs sont engagés dans l’aventure Otsokop.

Pour toucher davantage de personnes soucieuses de « consommer autrement », l’équipe ouvre grand les portes de son supermarché coopératif de proximité, avenue de Lattre de Tassigny à Bayonne, les samedis jusque fin décembre.

 « Nous entendons ainsi toucher un nouveau public, expliciter notre modèle coopératif qui vise à remettre l’humain au centre de la consommation », précise Christian Labatsuzan.

L’opération séduction commencera avec la visite des lieux. Là, dans cet espace de 250m², plus de 2 000 références sont proposées, privilégiant notamment les circuits courts : des produits locaux, bio, fermiers, de la coopérative Axuria, des Aldudes, des produits en vrac, « le tout au juste prix ». De l’alimentaire, mais pas seulement. « C’est bien un supermarché avec ce que cela suppose de diversité de produits, des produits du quotidien notamment. »

Des consom’acteurs

Grace à leur groupement d’achat, les 340 coopérateurs alimentent ce magasin à but non lucratif. Ces consom’acteurs participent également à sa gestion, à son fonctionnement. Et tissent ainsi des liens.

Pour rentrer à Otsokop, chaque coopérateur a acquis une ou plusieurs parts sociales (58 % des 340 coopérateurs sont Bayonnais). Il consacre 39 heures par an, soit trois heures par mois pour aider au fonctionnement de ce supermarché pas comme les autres. Autre originalité de cette Société Coopérative d'Intérêt Collectif : les bénéfices sont réinvestis dans le fonctionnement. « Les personnes engagées dans l’aventure partagent les mêmes valeurs, consomment en confiance. » Otsokop est également en lien direct avec Euskal Herriko Laborantza Ganbara et 25 % des achats se font aujourd’hui par le biais de l’eusko. Un ancrage supplémentaire pour ce modèle coopératif citoyen, appelé à connaître un second souffle en 2023, à la faveur d’un déménagement prévu au sein du pôle d’Economie Sociale et Solidaire de Bayonne, un projet également soutenu par la Communauté Pays Basque.

En attendant, bienvenue chez Otsokop.

Otsokop pratique

Pour y faire ses courses, il suffit de devenir coopérateur et de participer au fonctionnement du magasin 3 heures toutes les 4 semaines. Il convient également de s’inscrire à un créneau pour faire ses courses.

Plus d’infos sur www.otsokop.org ou sur les réseaux sociaux, sur place au 1, avenue de Lattre de Tassigny à Bayonne, ou par téléphone au 06 81 46 89 93, ou via le mail contactotsokoporg

Actualités ArtikuluakActualitats