Prix Agriculture : 38 projets novateurs accompagnés

La Communauté Pays Basque poursuit son action en faveur des agriculteurs et d’une agriculture de qualité. Elle soutient dans ce cadre 38 projets : fermes innovantes, nouveaux produits ou encore développement de circuits courts. L’enveloppe globale qui leur est consacrée est de 412 000 euros.

2020-12-31 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

Dès sa création, la Communauté Pays Basque a souhaité améliorer le revenu des agriculteurs et accompagner l’agriculture du Pays Basque vers un modèle économique pérenne répondant aux défis écologiques actuels.

Les Appels à projets - fermes innovantes, nouveaux produits et circuits courts - ont été créés en ce sens, celui sur les circuits courts ayant été lancé durant le premier confinement.

Les 12 lauréats de l’Appel à projets « Fermes innovantes et expérimentales »

  • Legroupement de paysans Cuma Baratze (Saint-Palais) à hauteur de 21 232 euros pour l’achat d’un trieur adapté à la production de semences de ferme et de céréales pour l’alimentation humaine.
     
  • Lasociété Le Brana (Guiche) à hauteur de 18 332 euros pour l’expérimentation de plantation de Miscanthus sur des parcelles en bord de cours d’eau. Cette culture ne nécessite aucun apport de produits phytosanitaires et est résistante aux inondations. Elle peut être utilisée en litière, servir en paillage de cultures ou encore constituer un biocombustible.
     
  • Virginia Bitaillou (Bidache) à hauteur de 13 963 euros pour la création d’un lieu de production et de transmission de plantes aromatiques et médicinales basé sur les techniques d’agroécologie et de permaculture.
     
  • La ferme d’Uhaldia (Hasparren) à hauteur de 23 672 euros pour la création d’un jardin d’insertion en maraichage biologique, afin de former et orienter des personnes susceptibles d’intégrer le monde agricole. Les légumes seront ensuite vendus en circuits courts.
     
  • La ferme Etchank (Idaux Mendy) à hauteur de 13 596 euros pour la mise en place d’un paillage automatique de distribution des foins, avec surveillance vidéo et système d’assistance pour un élevage de brebis laitières.
     
  • La ferme Lagune (Barcus) à hauteur de 7 680 euros pour l’achat d’un compteur à lait innovant qui permet d’améliorer la production laitière en recueillant des données sur la qualité du lait en temps réel.
     
  • La société Hachtoya (Domezain) à hauteur de 4 133 euros pour un projet d’agroforesterie en élevage la création d’un verger (pommiers, poiriers et châtaigniers) sur une superficie de 1,7 hectare.
     
  • La ferme Landaldea (Ustaritz) à hauteur de 18 316 euros pour l’achat d’un distributeur automatique de légumes avec casiers réfrigérés.
     
  • L’association Makeako Laborariak (Macaye) à hauteur de 17 700 euros pour l’installation de panneaux photovoltaïques sur des bâtiments agricoles.
     
  • La société Neflier d’Ibarla (Uhart-Mixe) à hauteur de 13 565 euros le passage à une litière dite malaxée- compostée pour les brebis (générant moins d’agents infectieux) à base de copeaux de bois issus des parcelles en agroforesterie de la ferme.
     
  • La ferme Les Chênes (Urt) à hauteur de 1 573 euros pour l’expérimentation d’un système de pâturage tournant dynamique sur une exploitation de vaches laitières.
     
  • Laurent Lescoulié (Urrugne) à hauteur de 4 058 euros pour un projet de cabane d’élevage mobile pour porcs et volailles. Ce système pourrait faciliter l’accès à du foncier agricole et permettre la valorisation de surfaces agricoles en forêts ou friches à ce jour non exploitées.

Les 14 lauréats de l’Appel à projets « Nouveaux produits » 

  • Eztitxu Sabarots (Aldudes) à hauteur de 2 500 euros pour le lancement d’une nouvelle gamme de confiseries fermières (pâtes de fruits, gommes et bonbons) issues de ses cultures labellisées Idoki.
     
  • La ferme Igaya (Menditte) à hauteur de 1 209 euros pour la fabrication de fromages de type Beaufort et Comté à base de lait de brebis.
     
  • La ferme Uhartia (Barcus) à hauteur de 22 628 euros pour deux nouvelles gammes de foie gras et de conserves de plats cuisinés à base de canard.
     
  • Miren Harignordoquy (Anhaux) à hauteur de 2 475 euros pour le lancement de sorbets « plein fruit » bios et fermiers Idoki.
     
  • Christine Phedol (Suhescun) à hauteur de 843 euros pour le lancement d’eaux florales et d’hydrolats.
     
  • L’association Herriko Ogaia (Aïcirits) à hauteur de 512 euros pour la mise sur le marché de sachets d’1 kilo de farine Herriko à destination des particuliers.
     
  • La Coopérative Nouste Ekili (Gabat) à hauteur de 624 euros pour la vente en vrac d’huile conventionnelle et bio de tournesol et de colza.
     
  • La ferme Larrea (Urrugne) à hauteur de 44 075 euros pour la fabrication de yaourts et fromages blancs fermiers à destination notamment de la restauration collective.
     
  • La société Baleskiak (Ahetze) à hauteur de 8 750 euros pour la mécanisation de la découpe des pommes de terre et autres légumes frais conditionnés sous vide à destination des restaurants traditionnels et collectifs.
     
  • La société Aldabia (Arrossa) à hauteur de 5 500 euros pour le lancement d’une gamme en libre-service de découpe de poulets conditionnés sous atmosphère protectrice.
     
  • La société Etxeko Bob’s Beer (Hasparren) pour le lancement d’une gamme de Hard Seltzer (eau aromatisée alcoolisée) et de bières de niche à destination du marché local et également des grands amateurs au niveau national. La création de 8 emplois sur 5 ans est envisagée.
     
  • La société Alpena (Villefranque) à hauteur de 9 125 euros pour le lancement d’une gamme de produits (pâte à pizza et taloa, préfou, béchamel) à base de matières premières locales (farine de blé Herriko, maïs Grand Roux) pour de la vente aux particuliers, aux professionnels et aux collectivités dans la restauration collective notamment.
     
  • La société Planeterre (Bassussarry) à hauteur de 24 412 euros pour le lancement d’une gamme complète de légumes locaux cuits à basse température sous-vide.
     
  • La ferme Burgubu (Roquiague) à hauteur de 8403 euros pour la mécanisation de la transformation fermière de fromage de brebis type Ossau-Iraty et bleu.

Les 12 lauréats de l’Appel à projets Circuits courts  :

  • L’Association Régionale des éleveurs Ovins Viande et Lait d’Aquitaine (Pessac) à hauteur de 15 114 euros pour la création d’une boutique en ligne d’Agneaux de Lait des Pyrénées IGP et Label Rouge (40 points de livraison identifiés au niveau départemental).
     
  • Le relais paysan Lekukoa (Ostabat) à hauteur de 7 406 euros pour la création d’un site Internet regroupant l’offre de 150 producteurs fermiers (livraison deux fois par mois dans 13 villes du Pays Basque).
     
  • L’association Biozkaria (Ostabat) à hauteur de 26 813 euros pour la vente de viandes de veau et de bœuf bio de auprès de la restauration collective.
     
  • La SARL Belaun (les Aldudes) à hauteur de 8 278 euros pour de la vente directe de AOP Kintoa, veaux et agneaux : magasin des Aldudes, marchés, livraisons à domicile, site Internet.
     
  • L’association Sabaia (Larceveau) à hauteur de 11 888 euros pour la vente de produits de la Vallée d’Oztibarre depuis un local associatif aménagé.
     
  • La ferme Xistu (Arrossa) à hauteur de 2 955 euros pour un nouveau service de drive fermier itinérant sur les côtes basque et landaise proposant des fromages AOP Ossau-Iraty et de viandes et charcuteries de porcs bios.
     
  • La ferme Iruleia (Bustince-Iriberry) à hauteur de 3 836 euros pour la création d’un nouvel espace d’accueil et de vente à la ferme- Ossau-Iraty, bovins viande et porcs Kintoa- et l’organisation de visite itinérante autour de la ferme.
     
  • La ferme Ari-Nahi (Bidache) à hauteur de 8 517 pour la vente directe à la ferme et sur les marchés de produits frais et transformés à base de porcs, veaux et vaches.
     
  • La ferme Lurberria (Hasparren) à hauteur de 2 244 euros pour la mise en place d’un service de repas fermier à emporter sous forme de drive, en complément de l’activité de ferme auberge.
     
  • La ferme Pierretoun (La Bastide-Clairence) à hauteur de 2 640 euros pour la mise en place d’un espace de petite restauration saisonnière, complémentaire aux autres activités d’accueil proposées et valorisant les produits de la ferme issus au lait d’ânesse bio (glaces, pâtes à tartiner).
     
  • Denise Herriest (Bussunaritz) à hauteur de 2 652 euros pour la vente directe, notamment depuis son cayolar d’Iraty, de produits issus de son élevage transhumant de brebis (fromages AOP Ossau-Iraty, viande fraîche et produits transformés).
     
  • Céline Miramon (Ainhice-Mongelos) à hauteur de 1 408 euros pour l’aménagement d’un lieu de préparation, conservation et vente à la ferme de sa gamme de viande de veau, bœuf et porc bio.

Actualités ArtikuluakActualitats