Recul du trait de côte : une stratégie à 100 ans

En lien avec la loi « Climat et résilience », la Communauté Pays Basque va piloter une stratégie des risques littoraux à horizon 30 et 100 ans pour ses communes littorales, désormais classées « très vulnérables » à l’érosion.

2022-01-17 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

La loi « Climat et résilience » contient de nombreuses dispositions à l’adaptation des territoires aux effets du dérèglement climatique. Le texte prévoit notamment que les communes impactées par le recul du trait de côte figurent dans une liste fixée par décret, révisée tous les neuf ans. C’est le cas des communes de la Côte basque. 
 
Les collectivités devront en tenir compte dans leur politique d’aménagement et documents d’urbanisme en définissant des zones d’exposition au recul du trait de côte à moyen terme (d’ici trente ans) et à long terme (dans trente à cent ans).
 
La Communauté Pays Basque, porteuse de la Stratégie locale de gestion des risques littoraux
 
Depuis 2017, en lien avec les communes du littoral basque, la Communauté Pays Basque déploie un programme d’actions pour prévenir les risques à long terme, grâce à la stratégie locale de gestion des risques littoraux (évolution du trait de côte, prévention des tempêtes, lutte contre l’érosion). Celle-ci intègre les projections du Trait de côte, aux horizons 2023 et 2043, produites en 2014 par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM).
 
Afin de répondre aux exigences réglementaires de la loi et en cohérence avec son rôle de chef de file sur le sujet, la Communauté Pays Basque a confié au BRGM la réalisation d’une étude pour les horizons +30ans et +100ans. Ce travail débutera dès le premier trimestre 2022 en concertation avec les différentes acteurs concernés (communes, Etat, Région, Département, Syndicat du SCOT, GIP Littoral,…).
 
Le Projet Partenarial d’Aménagement (PPA) « adaptation au recul du trait de côte à Saint Jean de Luz Nord »
 
Le Pays Basque est pionnier sur le sujet avec notamment la mise en œuvre cette année d’un Projet Partenarial d’Aménagement (PPA) à Saint-Jean-de-Luz pour s’adapter au recul du trait de côte. Premier projet de ce type au niveau national, son objectif est de replier les activités humaines vers l’intérieur et de rendre le rivage à la nature, qui constituera une barrière naturelle contre la montée des eaux.

Actualités ArtikuluakActualitats