Suivi de terrain des récifs d'hermelles à Biarritz

Ce samedi 19 septembre, l’IFREMER a poursuivi son suivi des récifs d’hermelles de la plage de la Milady.

2020-09-25 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

Les hermelles sont des petits vers marins. Ils construisent des tubes de sable individuels qui, collés les uns aux autres, forment des récifs. Dans certaines zones, ces concrétions peuvent atténuer la force des vagues et contribuent ainsi à la lutte contre l’érosion des côtes. Les hermelles attirent aussi une grande biodiversité : de nombreuses espèces viennent s’abriter ou se nourrir dans les concrétions.

C'est sur les côtes françaises que ces constructions uniques, présentes partout en Europe, sont les plus importantes. Elles sont néanmoins rares et limitées à quelques sites majeurs sur le littoral Manche-Atlantique : baie du Mont Saint-Michel, Bretagne, Vendée et Pays Basque.

C’est pourquoi, le site Natura 2000 Côte basque, piloté par la Communauté Pays Basque et le CIDPMEM 64-40  (Comité des Pêches Maritimes Pyrénées-Atlantiques Landes), a postulé en 2019 pour figurer parmi le réseau de suivi national de l’Ifremer. Ce suivi consiste en deux campagnes d'enquête terrain annuelles, une printanière et une automnale, afin de recenser les récifs d’hermelles et de leur évolution.

Le saviez-vous ?

Signalez la présence d'hermelles

Les principaux spots de la côte basque se trouvent sur le littoral de Biarritz, notamment au rocher du basta et dans la baie de Saint Jean de Luz. Si vous les rencontrez, ne les touchez pas et ne les piétinez pas ! Si vous veniez à croiser l’une de ces étranges excroissances, l’IFREMER vous invite à la photographier et à faire part de votre découverte sur le site internet dédié.

Actualités ArtikuluakActualitats