Une situation financière saine

Le débat sur les orientations budgétaires s’est tenu samedi 16 mars en conseil communautaire.

2019-03-19 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

Le débat sur les orientations budgétaires était à l’ordre du jour du conseil communautaire du samedi 16 mars. En préambule, Jean-Réné Etchegaray, Président de la Communauté Pays Basque, a fait état de la « situation financière saine et robuste » de la collectivité. « En 2018, notre épargne a augmenté de manière importante. La Communauté Pays Basque s’est désendettée. Nos recettes continuent de progresser », a t-il précisé. Dès lors, le budget 2019 pourra être mis en œuvre sans augmenter les taux de fiscalité, a-t-il par ailleurs annoncé. Les éléments budgétaires, organisés au regard des 21 politiques publiques menées par la Communauté Pays Basque, ont été présentés par Kotte Ecenarro, Premier vice-président en charge des finances et Francis Gonzales, conseiller délégué à la fiscalité. Le rapport met notamment en exergue les actions concrètes menées par l’institution dans l’ensemble du Pays Basque : 

  •  le développement de services à la population : action sociale, petite enfance, jeunesse, services de l’eau, de l’assainissement, collecte des déchets, offres de mobilité, etc.
  • l’aménagement du territoire en équipements structurants : maisons de la santé à Mauléon, à Tardets et à Saint-Palais (5,9M€), piscine à Saint-Palais (4,2M€), pôle de service et cuisine centrale à Bidache (5,2M€), crèche à Espelette (1,2M€), maison de service au public à Saint-Jean-Pied-de-Port (1M€), halle créative à Saint-Jean-de-Luz (10,9M€), Cœur de campus à Anglet (24M€), atelier de l’espadrille à Mauléon (2,9M€).
  •  le soutien aux communes membres via la sécurisation des budgets communaux dans un contexte de baisses des dotations de l’Etat, l’accompagnement dans leur projet par des services d’ingénierie et des fonds de concours (dotés de 10 millions d’euros) principalement tournés vers les communes rurales.

Le saviez-vous ? Le Débat d’Orientations Budgétaires, organisé dans les deux mois précédant le vote du budget primitif, instaure une discussion au sein de l’assemblée délibérante sur les priorités et les évolutions de la situation financière de la collectivité. Il participe de l’information transmise aux élus communautaires et leur donne la possibilité de s’exprimer sur la situation financière de leur collectivité. 

 

Actualités ArtikuluakActualitats