Elgarrekin : le pôle d'échange multimodal d'Hendaye

Dans cette page

Elgarrekin : Pôle d'échange multimodal

Elgarrekin vise à renforcer le rôle du transport ferroviaire et des correspondances multimodales. En effet, les 10 000 actifs qui travaillent quotidiennement, de part et d’autre de la Bidassoa pourront ainsi bénéficier, à terme, de nouvelles solutions de mobilités sur le pôle d’Hendaye (TER, Topo Euskotren, cars et bus, vélos,…). Seul point de passage sur le corridor atlantique européen, le site transfrontalier d’Hendaye connaît une large majorité de déplacements automobiles.

Près de 45 000 voitures quotidiennes hors saison et près de 90 000 voitures en période estivale franchissent l’un des trois ponts (le Pont Saint-Jacques, le Pont de Béhobie et le pont de l’A63), contre une moyenne d’environ 2000 voyageurs ferroviaires et usagers des transports en commun. 

 

Les 6 objectifs

  • Développer la multi modalité et l’accessibilité des gares
  • Sécuriser les déplacements avec un parvis intégré à la ville
  • Requalifier le boulevard du Général de Gaulle et connecter les pistes cyclables
  • Innover pour des mobilités plus respectueuses de l’environnement
  • Favoriser la mobilité transfrontalière
  • Requalifier le cadre urbain du quartier 

Une phase de concertation

Suite aux études préalables menées en 2018 menées par le Syndicat des mobilités Pays Basque-Adour, l’aménagement urbain du pôle d’échanges multimodal ELGARREKIN des gares d’Hendaye a donné lieu à une concertation publique entre le 11 février et le 15 mars 2019. Dans le cadre de la concertation préalable sur l’aménagement du Parvis - Pôle d’échanges multimodal des Gares Euskotren et SNCF d’Hendaye, une réunion publique a été organisée le 18 février à 18h30.

Télécharger le dossier de concertation (au format pdf)

Ce dossier d‘information et un registre de concertation étaient également à disposition de tous jusqu'au 15 mars 2019, aux horaires d’ouverture à :

  • la mairie d’Hendaye, Place de la République à Hendaye - Téléphone :  05 59 48 23 23  
  • la Communauté d’Agglomération Pays Basque, 15 avenue Foch à Bayonne – Téléphone : 05 59 44 72 72

La concertation portait sur les aménagements urbains constituant le parvis de la gare ainsi que que la section du boulevard du général de Gaulle depuis la gare d’Espagne jusqu’à la gare d’Hendaye. Une vingtaine d’interventions ont été consignées, elles concernaient : le stationnement (amélioration quantitative, et qualitative avec des tarifs résidents, création d’un dépose minute voiture, parking vélo et parking 2 roues), les aménagements publics (installation WC, fontaine d’eau, pistes cyclables, espaces paysagers et végétalisés), l’offre ferroviaire (accessibilité, desserte des trains de la Renfe, augmentation des espaces vélos dans les trains).

Une réunion publique de bilan de la concertation a été organisée le jeudi 4 juillet à 18h30 à la Mairie d’Hendaye, salle du Conseil, Place de la République. Elle était également l'occasion de découvrir les grandes phases du chantier.

Des travaux préalables

Suite à la concertation menée au printemps 2019 par le Syndicat des mobilités Pays Basque-Adour, l’aménagement urbain du pôle d’échanges multimodal (PEM) va permettre de redynamiser le quartier de la gare d’Hendaye. A partir du 16 septembre 2019 et jusqu’à la fin de l’année, différents travaux préalables à l’aménagement du PEM vont être menés.

Intervention sur les réseaux d’assainissement et d’eau potable

Cette première phase de travaux consiste à séparer le réseau d’assainissement actuellement unitaire (eaux usées et eaux pluviales mélangées) et à renforcer le réseau de distribution d’eau potable.
Sur près de 300 mètres le long du boulevard du Général de Gaulle, ce chantier doit permettre d'améliorer les infrastructures de distribution de l’eau potable et la collecte des eaux usées et pluviales.
D’autres travaux de réseaux seront également réalisés simultanément (électricité, téléphonie).

Démolition des bâtiments

Afin de permettre la création d’un parvis dégagé avec une accessibilité intégrée et une meilleure connexion entre la gare SNCF et la gare Euskotren ; la démolition de l’ancien bâtiment 21 SNCF et son local médical est prévue en octobre 2019. L’actuelle gare Euskotren sera également démolie d’ici novembre 2019 pour laisser la place à une nouveau bâtiment moderne à l’été 2020. 

 

Le saviez-vous ?

Chiffres clés

  • 700 000 voyageurs/an gare Euskotren (source ETS 2015) 
  • 300 000 voyageurs/an gare SNCF (source SNCF 2016)
  • 50% de la fréquentation de la gare SNCF est en correspondance avec le TOPO
  • Horizon 2025-2030 : +50% de trafic ferroviaire
Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?