Le Projet Partenarial d'Aménagement Saint-Jean-de-Luz Nord

Dans cette page

Le littoral de Saint-Jean-de-Luz Nord est confronté à l’érosion côtière avec des impacts prévisibles à l’horizon 2043 sur des enjeux privés (campings, bars et restaurants, habitations) et publics (station d'épuration, poches de stationnement, voiries).

Sur cette partie de la côte basque, la Stratégie de gestion de risques littoraux, adoptée en 2017 par la Communauté Pays Basque en lien avec les communes, invite à s’adapter à l’érosion côtière en reculant les enjeux et en renaturant la bande littorale.

Le PPA, c'est quoi ?

Le contrat de Projet Partenarial d’Aménagement (PPA) permet de créer un partenariat entre l’État et des acteurs locaux afin d’encourager la réalisation d’une ou plusieurs opérations d’aménagement complexes destinées à répondre aux objectifs de développement durable des territoires. 

En 2020, la Communauté Pays Basque et la commune de Saint-Jean-de-Luz ont candidaté pour déployer un projet de recomposition spatiale du littoral luzien nomme "Donibane Egokitu".Le projet a été retenu par l’Etat et adopté le 12 octobre 2021 par les partenaires du projet : l'Etat, la Communauté Pays Basque en tant que chef de file, la ville de Saint-Jean-de-Luz et le Syndicat des Mobilités Pays Basque-Adour.

    Le saviez-vous ?

    Saint-Jean-de-Luz, un territoire pilote

    Saint-Jean-de-Luz-Nord est l’un des trois premiers territoires pilotes au niveau national pour les PPA recul du trait de côte avec Gouville-sur-Mer et Lacanau.

    Les objectifs de Donibane Egokitu

    • Mettre en œuvre le projet de recomposition spatiale du littoral nord de Saint-Jean-de-Luz pour s’adapter au recul du trait de côte aux horizons +30 ans et +100 ans ;
    • Expérimenter les outils proposés dans la continuité de la loi Climat et résilience, des modes de faire, des partenariats pour aller vers des solutions innovantes d’adaptation au changement climatique qui pourraient être mobilisées sur d’autres secteurs du littoral basque ;
    • Bénéficier de dérogations à la loi Littoral et du soutien financier de France Relance.

    Le périmètre d'intervention

      Le plan d'actions 2021-2024

      Le pilotage du projet

      Désignée chef de file du PPA, la Communauté Pays Basque assure la présidence du Comité de pilotage qui réunit les partenaires signataires et les partenaires associés (Région, Département, GIP Littoral, Conservatoire du Littoral, EPFL - Etablissement Public Foncier Local, AUDAP - Agence d'Urbanisme Atlantique & Pyrénées, CAUE - Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement).

      La Communauté Pays Basque porte directement les opérations suivantes :

      • la relocalisation de la station d'épuration d’Archilua ;
      • la création de deux parkings relais en rétro littoral reliés aux plages par une navette estivale (parc relais d'Acotz et parc relais de Laiatz)
      • la réalisation de l’étude stratégique de recomposition spatiale ;
      • la communication et la concertation autour du projet ;
      • l’acquisition des données venant complémenter la réalisation de la projection du recul du trait de côte à l’horizon +100 ans ;
      • les études et acquisitions foncières pour la création d’un itinéraire rétro littoral pour la navette estivale en serice à Saint-Jean-de-Luz sur ce secteur très fréquenté.

      Le budget et les partenaires financiers

      Le budget global du projet Donibane Egoki est de 6,4 millions d'euros répartis par opération entre les différents co-signataires : l'Etat, la Communauté Pays Basque en tant que chef de file, la ville de Saint-Jean-de-Luz et le Syndicat des Mobilités Pays Basque-Adour.

      Le Projet Partenarial d’Aménagement bénéficie du soutien de France Relance à hauteur de 2,6 millions d'euros, de la Région Nouvelle-Aquitaine, du Département des Pyrénées-Atlantiques et de l’Agence de l'eau Adour-Garonne.
       

      Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?