Petites Villes de Demain : la dynamique est lancée

Hasparren, Hendaye, Mauléon-Licharre, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Palais figurent parmi les Petites Villes de Demain. La signature de la convention d’adhésion à ce programme national marque le lancement de la dynamique.

2021-05-26 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

Cinq villes du Pays Basque ont été labellisées Petites Villes de Demain : Hasparren, Hendaye, Mauléon-Licharre, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Palais.    

Avec la signature de la convention d’adhésion Petites Villes de Demain le 21 mai dernier, entre l’Etat, la Communauté Pays Basque, la Banque des Territoires et ces cinq communes (1), la dynamique est lancée.

Accompagner la revitalisation

Mais de quoi s’agit-il ? Ce programme initié par l’Etat vise à accompagner la revitalisation des communes de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralité au profit de leurs territoires de proximité et de leurs habitants.

Ces villes, petites et essentielles, ont des missions de rayonnement : leurs actions bénéficient au plus grand nombre. « Ces cinq villes à forte identité sont ancrées dans l’histoire longue de ce pays. Des villes vivantes, mais fragiles également, qui partagent les mêmes grands enjeux d’habitat, d’équipement, d’espaces publics, de mobilité, de mise en valeur de patrimoine, a indiqué Jean-René Etchegaray, Président de la Communauté Pays Basque, en conférence de presse le 21 mai dernier.

Cet outil de relance permettra à ces communes de concrétiser leurs projets de territoire afin de « conforter leur statut de villes dynamiques, respectueuses de l’environnement, où il fait bon vivre ».  

De l’ingénierie, des financements

Les villes lauréates vont ainsi bénéficier d’un appui et d’un accompagnement de qualité dans le cadre de cette revitalisation. Comme l’a précisé le sous-préfet Philippe Le Moing-Surzur, ce programme propose un soutien en ingénierie, l’accès à un réseau, avec l’intégration des cinq communes au sein du club « Petites Villes de Demain », ainsi que des financements permettant des actions ciblées en fonction du projet de territoire.

Ensemble, les cinq villes, déjà à pied d’œuvre, vont dessiner ces projets. Et les idées ne manquent pas,  comme l’ont affirmé les cinq maires, « engagés dans cette dynamique et prêts à relever le défi ». « Nous fondons de véritables espoirs dans ce programme et les aides permises », ont-ils précisé en chœur.

Première étape

Cette signature est une première étape. Elle permet déjà d’acter la gouvernance et l’organisation entre la Communauté Pays Basque et les Petites Villes de Demain pour déployer ces projets de territoire. Lesquels devront être muris d’ici un an. Le projet sera ainsi formalisé par une convention d’Opération de Revitalisation de Territoire.

Première action concrète : la signature a donné le feu vert pour financer le recrutement de chargés de projets et enclencher les aides permettant de compléter le diagnostic et lancer les premières actions.   

(1) La signature a eu lieu entre P.Le Moing-Surzur, Sous-Préfet de Bayonne représentant M.Le Préfet, J-R.Etchegaray, Président de la Communauté Pays Basque ; I.Pargade, Maire de Hasparren ; K.Ecenarro, Maire de Hendaye ; L. Labadot, Maire de Mauléon ; L.Inchauspe, Maire de Saint-Jean-Pied-de-Port ; C.Massondo, Maire de Saint-Palais ; G.Puyau Banque des Territoires, en présence de J-J. Lasserre, Président du Département.  

Le saviez-vous ?

Le programme "Petites villes de demain"

Ce programme national - le premier porté par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT) - bénéficie d’un budget national de 3 milliards d’euros (hors plan de relance) sur six ans. Il accompagnera 1 000 binômes communes-intercommunalités, dont la Communauté Pays Basque et les cinq villes de son territoire.

Actualités ArtikuluakActualitats