Un bâtiment bioclimatique pour Wikicampers

La société Wikicampers a posé la première pierre de ses nouveaux bureaux sur un terrain acquis auprès de la Communauté Pays Basque, au cœur d’Izarbel à Bidart. Là où tout a commencé.

2023-11-16 (e)an argitaratua

Orrialde honetan

Voilà près de dix ans que la société Wikicampers s’est ancrée au cœur du site technopolitain Izarbel de Bidart. « Le facilitateur du voyage nomade », tel que Marion Woirhaye aime à décrire sa société, poursuit son développement. Déjà forte de 40 collaborateurs, l’entreprise spécialisée dans la location de camping-car en ligne a besoin d’espace pour agrandir l’équipe et poursuivre son innovation. Les 270 m² de locaux actuels ne suffisent plus. La co-fondatrice et responsable se met donc en quête d’un lieu capable de s’adapter au « besoin d’agilité de l’entreprise ». Un espace « modulable et évolutif », qui correspond à sa manière singulière de travailler. Un lieu de rencontre aussi. Le bâtiment idéal n’existe pas. Qu’à cela ne tienne. Marion Woirhaye n’en est pas à son premier défi. « Il suffira de le construire. »

Pour mener à bien son projet, l’entreprise acquiert un terrain de près de 2 000m² auprès de la Communauté Pays Basque, non loin de son site actuel, toujours sur Izarbel à Bidart. « Là où a commencé l’aventure il y a neuf ans. »  

Avec son équipe, elle engage la réflexion pour « penser un environnement de travail qui leur ressemble ».

Elle en confie la réalisation au cabinet d’architecture et paysage Collectif Encore, adepte des « bâtiments « agiles », qui s’adaptent à des besoins changeants.

Le bâtiment intègrera le panorama « forêt-montagne » aux postes de travail, invitant Marion Woirhaye à établir un parallèle avec le voyage nomade : « Un camping-car ou un toit n’est pas une fin en soi, c’est la manière de l’habiter qui fait la différence ». Façades ouvertes sur une coursive filante d’1,70m de profondeur, larges surfaces vitrées à l’est, au sud et à l’ouest, façade en bois, tout est conçu dans le respect de la nature.

« Le futur bâtiment sera bioclimatique pour être le plus respectueux possible de son environnement. » Il génèrera des économies d’énergie, en jouant sur les flux d’air naturels. « Pour un bâtiment plus frais l’été, et maintenu au chaud l’hiver. » Panneaux photovoltaïques, toit terrasse végétalisé, complèteront le panel des équipements. À l’horizon de l’été 2024, l’équipe intègrera son futur lieu de vie. Avec l’ambition d’accueillir en ces lieux, d’ici 2030, près de 80 collaborateurs.

Actualités ArtikuluakActualitats