Chronoplus : signature d'une convention de sécurisation partenariale

Une convention de partenariat visant à améliorer la sécurité des agents et usagers sur le réseau Chronoplus a été signée ce jeudi matin en sous-préfecture de Bayonne.

Publié le 23-07-2020

Dans cette page

Ce jeudi matin en sous-préfecture de Bayonne, le Préfet des Pyrénées-Atlantiques Eric Spitz, le Procureur de Bayonne Jérôme Bourrier, le maire d'Anglet et Président du Syndicat des mobilités Pays Basque-Adour Claude Olive, le maire de Bayonne et Président de la Communauté Pays Basque Jean-René Etchegaray, le maire de Biarritz Maider Arosteguy, et Pierre- Marie Ditte, directeur de Kéolis Côte basque-Adour ont signé une Convention de partenariat pour la sécurisation du réseau de transports Chronoplus, récemment frappé par le décès de Philippe Monguillot, chauffeur de bus agressé dans le cadre de ses fonctions.
 
Cette convention vise à renforcer les échanges et la coordination opérationnelle entre les parties prenantes. Elle repose sur le suivi commun et coordonné des incidents et des incivilités, la géolocalisation en temps réel des situations d’urgence, la mise en place d'un référent unique de sécurité au sein de la Police Nationale et la poursuite de formation des agents de Chronoplus à la gestion des incidents. Des opérations communes de lutte contre la fraude seront par ailleurs organisées et la présence de la Police Nationale renforcée sur le réseau.
 
Au niveau du traitement des affaires judiciaires, le Procureur de la République veillera à la mise en œuvre d'une politique pénale emprunte de fermeté et de réactivité, en privilégiant le défèrement des auteurs de violences. À cet effet, le traitement des procédures dans le temps de la flagrance sera privilégié.

Actualités ArtikuluakActualitats