Patrimoine naturel et biodiversité

Dans cette page

Le patrimoine naturel du Pays Basque abrite une biodiversité exceptionnelle et une mosaïque de milieux et de paysages, depuis le littoral rocheux jusqu'aux habitats montagnards en passant par les milieux aquatiques et humides. Il constitue un des piliers de l'identité territoriale.

La flore au Pays Basque

La flore du Pays Basque abrite de nombreuses espèces de grande valeur patrimoniale, parfois endémiques. les fougères, les plantes carnivores, les mousses et les lichens sont qualitativement et quantitativement importantes en Pays Basque. Les récifs littoraux abritent également une flore algale originale et des habitats naturels que l'on ne retrouve que dans cette zone de l'Atlantique. La majeure partie des espèces végétales remarquables en Pays Basque sont situées sur le littoral, en montagne, dans les zones humides et les coteaux secs.

La faune au Pays Basque

De la même manière, cette situation géographique particulière contribue à la présence d'une faune rare et fortement patrimoniale. La faune inféodée au littoral basque et au massif des Pyrénées compte de nombreuses espèces animales emblématiques. Parmi ces espèces, notamment pyrénéennes, certaines sont rares ou endémiques : Vipère de Séoane, Grand Tétras, Pic à dos blanc, Desman des Pyrénées, de nombreuses espèces de chauves-souris ou d'insectes, etc...

Le Pays Basque est situé sur des axes migratoires d'importance, à la fois pour la faune marine et la faune aviaire, et dispose à ce titre d'une responsabilité forte dans la conservation des espèces migratrices.

Le saviez-vous ?

Natura 2000

Témoignage des enjeux écologiques présents sur le territoire, le Pays Basque abrite un nombre important de sites identifiés dans le cadre du réseau Natura 2000. Ce réseau est constitué d'une ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, mis en évidence pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. On recense ainsi sur le territoire de la Communauté Pays Basque 31 sites désignés soit au titre de la directive "habitats faune flore" (10), soit au titre de la directive "oiseaux" (21).

Le réseau Natura 2000 en Pyrénées-Atlantiques

 

Le programme pour le patrimoine naturel et la biodiversité

Face à ce constat, la Communauté Pays Basque partage trois défis :

  • La pérennisation de l'observation et le partage de la connaissance sur le patrimoine naturel
  • La prise en compte du patrimoine naturel dans les politiques de développement et d'aménagement du territoire
  • L'appropriation du patrimoine naturel par toutes et tous et dans toutes ses dimensions.

Un premier programme d'actions, déployé dans le cadre de sa labellisation "Pays Basque territoire à énergie positive et pour la croissance verte", a acté fin 2017 un plan stratégique structuré autour de 4 axes de travail :

AXE 1 : Développer le partage de la connaissance du patrimoine naturel.

AXE 2 : Faire du patrimoine naturel un socle des politiques de développement et d'aménagement du territoire.

AXE 3 : Intégrer les services rendus par les écosystèmes dans les filières économiques locales.

AXE 4 : Renforcer la médiation et les liens entre patrimoine naturel et culturel.

Des ruches sur les sites de la Communauté Pays Basque

L’abeille, et le rôle qu’elle joue, constitue un maillon essentiel à l’équilibre du vivant et des écosystèmes, à l’échelle planétaire. En effet, en tant qu’insecte pollinisateur (aux côtés d’autres espèces - bourdons, papillons…), elles assurent un rôle primordial pour la survie de nombreuses espèces végétales en assurant le transport de grains de pollen permettant de féconder les plantes. D’un point de vue agricole, on estime qu’en Europe, environ 70 % de notre production alimentaire est tributaire de l’activité pollinisatrice des abeilles.

Depuis quelques années, la plupart des familles d'insectes pollinisateurs sont victimes d’un effondrement de leurs populations.  La destruction de leurs habitats, la diminution des ressources en fleurs, l’usage des pesticides sont quelques-uns des facteurs à l’origine de ces pertes.

Veiller sur l’abeille, contribuer à la préserver, c’est agir sur la biodiversité, sur l’environnement et sur notre capacité à assurer notre alimentation.

Le projet

Il a été initié dans le cadre des actions de sensibilisation à l’environnement et d’écoresponsabilité mises en place par la Communauté. En proposant de découvrir la vie et le travail de l’abeille, c’est à une prise de conscience du rôle essentiel des insectes pollinisateurs dans nos vies que sont invités les habitants, les élus et les agents de la Communauté.

Deux ruches ont ainsi été installées à la Maison de la Communauté de Garazi-Baigorri (Saint-Jean-le-Vieux) et deux autres sur le site du Château de Bidache. Sur une première phase expérimentale, soit de juin 2020 à février 2021, elles seront entretenues par un apiculteur professionnel (Abeilles & Cie) et leur bonne santé constituera un marqueur de la qualité de la biodiversité de leurs territoires d’implantation.

L'actualité du projet 

L’abeille noire

Un des objectifs du projet a été d’installer uniquement des colonies locales d’abeilles noires (Euskal erle beltza). Cette espèce endémique d’abeille noire existe depuis des millénaires sur notre territoire et est particulièrement adaptée à notre environnement.

L’abeille noire a failli disparaître. C’est notamment grâce au travail collectif d’apiculteurs professionnels et amateurs (80 au total), aujourd’hui réunis au sein du Conservatoire de l’Abeille Noire du Pays Basque (Euskal Erle beltzaren kontserbatorioa), basé à Itxassou, qu’elle a pu être maintenue.

Le Conservatoire a pour objectifs la protection, la conservation et la promotion de l'abeille noire, l’élaboration et le suivi d’un programme de sélection, la production d'essaims, la formation et la préservation et l’entretien de la biodiversité et des écosystèmes dans les zones d’implantation de l’abeille noire.

Pour en savoir plus :

Le site du Conservatoire de l’Abeille Noire du Pays Basque 

Le Conservatoire des Races d’Aquitaine

Auprès de qui se procurer du miel et des produits dérivés à base de miel d’abeilles noires ?

Journée de l’abeille noire du Pays Basque : tous les ans, début octobre, à Bidarray.

Le saviez-vous ?

  • Abeilles domestiques / Abeilles sauvages : les abeilles domestiques, élevées pour la production de miel, se différencient des abeilles solitaires et sauvages par leur comportement social entraînant la formation de colonies dans nos ruches.
  • Une colonie compte environ 10 000 individus en hiver. Ce chiffre monte en 60 000 en été !

Pour en savoir plus sur l’abeille : www.abeillesentinelle.net/les-abeilles

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Le kiosque Kioskoa lo Quiòsc

Actualités Artikuluak Actualitats

Agenda Agenda Agenda