Tourisme durable : suivez le guide !

« Lau haizetara, le Pays Basque aux quatre vents », le nouveau guide proposé par l’Office de tourisme Pays Basque, pose les jalons d’un tourisme durable et désirable. Par-delà les clichés et autres images d’Epinal.

Publié le 20-07-2020

Dans cette page

Il pèse 332 grammes et permet de supprimer les 100 tonnes de dépliants et prospectus jusqu’alors imprimés chaque année. Oscillant entre guide et carnet de voyage, « Lau haizetara, le Pays Basque aux quatre vents » incarne la politique menée par l’Office de tourisme Pays Basque en lien avec l’Agglomération : valoriser l’ensemble du territoire tout au long de l’année, sa culture, son histoire, ses langues, inciter à la consommation locale et de qualité, et s’adresser aux touristes comme aux habitants. Riche de ce que ses concepteurs nomment les « coins à champignons » -ces lieux qu’on se passe de la bouche à l’oreille et ont la saveur des confessions privilégiées- le guide garde des coins secrets s’ils ne sont pas calibrés pour recevoir du monde.

Pas de pub pour un guide 100 % local

Le parti-pris d’absence totale de publicité assure une cohérence éditoriale à l’ouvrage : les adresses ont été choisies en fonction de critères de qualité (labels Qualité Tourisme, Bienvenue à la Ferme, Entreprises du Patrimoine Vivant, NF Environnement, Tourisme & Handicap...), d'ouverture à l'année, d’accueil des familles... Rédigé dans un esprit « circuits courts », l’objet est 100% local : maison d'édition bayonnaise Elkar, imprimeur d’Hegoalde et contributeurs d’Iparralde.

De nombreuses personnes ont participé à la démarche : les historiens Claude Labat ou Michel Duvert, le naturaliste Claude Dendaletche, l’ethnologue Terexa Lekunberri, la surfeuse Pauline Ado, le musicien Jurgi Ekiza, le pelotari Philippe Darricau, l’aumônier des marins Mikel Epalza, la gérante des grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya Joëlle Darricau, la conservatrice Béatrice Labat... Les textes ont été rédigés par le journaliste Rémi Rivière et une chronique gastronomique confiée à la journaliste Catherine Marchand.

Où se le procurer ?

Le guide est vendu 5 euros dans les Offices de tourisme du Pays Basque, du Béarn et du Seignanx et chez les hébergeurs volontaires (hôtels, campings, chambres d’hôtes...) ainsi qu’à la librairie Elkar à Bayonne. L’achat en ligne est possible sur le site terreetcotebasques.com uniquement. Une mise à jour est prévue chaque année et pour 2021 des versions en euskara et espagnol.

Le saviez-vous ?

L’Office de Tourisme Pays Basque en bref

L’Office de Tourisme Pays Basque a été créé le 1er octobre 2018 par la Communauté d’Agglomération Pays Basque. 
Il regroupe l’ensemble des communes du Pays Basque à l’exception de cinq « stations classées » qui ont conservé leur autonomie (Anglet, Biarritz, Bidart, Cambo-les-Bains, Hendaye), et de Bayonne qui bénéficie d’un Office Communautaire à compétence communale.


L’Office de Tourisme Pays compte environ 65 collaborateurs permanents, répartis sur 19 bureaux, qui correspondent aux anciens offices de tourisme (Ainhoa, Arcangues, Ascain, Bidache, Ciboure, Espelette, Guéthary, Hasparren, La Bastide- Clairence, Mauléon, Saint-Jean-de-Luz, Saint- Jean-Pied-de-Port, Saint- Etienne-de-Baïgorry, Saint-Palais, Saint-Pée-sur-Nivelle, Sare, Tardets, Urrugne, Urt).  

Actualités ArtikuluakActualitats