Euskaraldia, c'est reparti !

Traduction en gascon disponible pour l'article

La deuxième édition d'Euskaraldia se tiendra du 20 novembre au 4 décembre prochains. Mais "ahobizi" et "belarriprest" sont appelés à se mobiliser dès aujourd'hui … à leurs fenêtres et sur les réseaux sociaux.

Publié le 20-04-2020

Dans cette page

En cette période où la tendance est plutôt à l'annulation, voilà au moins un évenement sur lequel se projeter. Euskaraldia, que l'on pourrait traduire par  "le temps de la langue basque" et qui invite à parler en euskara le plus souvent possible pendant 15 jours, se tiendra du 20 novembre au 4 décembre prochains.

Inutile d'être un locuteur complet pour participer, l'idée est justement de lever les blocages, intimes, sociaux, qui peuvent affleurer lorsqu'on s'essaye à une langue. Et également de faire fi de certaines habitudes qui poussent à laisser de côté la langue de Xalbador dans certaines circonstances.

Belarriprest et ahobizi, complémentaires

Concrètement, comment ça se passe ? Deux familles de participants sont identifiées par des badges. Le Belarriprest comprend le basque, voire le parle mais ne souhaite pas parler en euskara dans toutes les situations. En portant le badge, il invite cependant les autres locuteurs à s’adresser à lui en basque. La conversation peut même devenir bilingue. Le Ahobizi en revanche, s’engage à débuter les conversations en basque avec tout le monde, puis à s'adpater selon le niveau de l’interlocuteur.

Etxealditik Euskaraldira : profiter du confinement pour un tour de chauffe

Débute aujourd'hui, lundi 20 avril, “Etxealditik Euskaraldira” (Du confinement à Euskaraldia, en français), une initiative lancée sur l’ensemble du Pays Basque. Dans la même veine qu'Euskaraldia, les volontaires sont invités à utiliser l’euskara pendant le confinement, à leur domicile mais également dans leurs échanges personnels et professionnels.

Les participants peuvent partager leur expérience sur les réseaux sociaux, via des vidéos ou photos en utilisant @euskaraldia et #EtxealditikEuskaraldira. Ils peuvent également orner leurs fenêtres ou leurs balcons d’un point de couleur, symbole d'Euskaraldia, en signe de leur particiation à l'initiative.

Le saviez-vous ?

Encourager la diffusion de l'euskara sur le territoire

La Communauté d’Agglomération Pays Basque est partie prenante d'Euskaraldia en partenariat avec l'association Euskal Konfederazioa et l’Office Public de la Langue Basque (OPLB). Formations, guides pratiques, communication sont, entre autres, organisées pour faire vivre cette dynamique à l'année et encourager la diffusion de l'euskara sur le territoire. En 2018, la première édition avait mobilisé 225 000 participants sur tout le Pays Basque, dont près de 6 000 en Pays Basque nord.

Actualités ArtikuluakActualitats

Agenda Agenda Agenda