Txik Txak, le réseau de mobilité du quotidien

TXIK TXAK, le réseau de mobilité du Pays Basque est lancé ce 2 septembre, un réseau alternatif à la voiture sur l’ensemble du territoire.

Publié le 29-08-2019

Dans cette page

Le réseau Txik Txak rassemble de nombreux services, répartis entre Txik Txak par Chronoplus, Txik Txak par Hegobus, les Cars Express, les Proxi’Bus, les vélos, l’Euskopass, le Pass Rocade, le transport scolaire et le train auxquels s’ajouteront demain le co-voiturage et toutes les offres de transport à la demande en milieu rural.

Une offre Découverte pour tester ces nouveaux services.

La dernière semaine d’août, les habitants du Pays Basque ont reçu dans leur boîte aux lettres un dépliant leur présentant l’ensemble du réseau ainsi que quatre Pass découverte permettant de le tester : Tram’Bus, bus, bateaux, cars express, Proxi’Bus et Transport à la Demande. Ces tickets sont valables du 2 au 30 septembre.

Et après ?

Cette première étape sera suivie d’une étape d’harmonisation de l’offre de mobilité. La mise en place d’une carte de mobilité unique quel que soit le mode de transport sera mise en place en 2021 en lien avec l’uniformisation des tarifs. Les nouvelles technologies seront largement utilisées : accès à l’information, nouveaux titres de transport dématérialisés via les smartphones, ouverture d’une boutique en ligne. 

Le saviez-vous ?

Les mobilités au Pays Basque en chiffres

  • Les trajets liés au travail constituent près d’un quart des déplacements. Au Pays Basque, 83% des actifs utilisent leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. 
  • Le transport collectif et le vélo sont très minoritaires dans les modes de déplacement utilisés par les habitants pour leurs déplacements habituels et le retard accumulé vis-à-vis des autres agglomérations devient significatif (respectivement 4 % et 1 % contre plus de 10 % pour les TC et plus de 3 % pour le vélo dans des agglomérations comparables). 
  • Le déplacement piéton reste très faible (15 % des déplacements) même sur de très courtes distances. Près de 30 % des déplacements sont réalisés à pied dans les autres agglomérations de même taille. 
  • Des axes de cœur d’agglomération saturés : entre 20 et 25 000 véhicules par jour sur la RD810, sur certaines sections jusque 40 000 véhicules par jour sur la RD 810 à Saint-Jean-de-Luz (Pont Charles de Gaulle) ou sur Avenue Marcel Dassault à Biarritz en période estivale.
  • Trafic moyen sur l’A63 entre Biriatou et Ondres : 40 000 véhicules/jour sur la 2X3 voies
  • Sur les douze derniers mois, près de 11 millions de voyages ont été réalisés sur le réseau de transport collectif du Pays Basque dont 9,3 millions sur le réseau Chronoplus.

Découvrir l'éventail des services

Actualités ArtikuluakActualitats

Agenda Agenda Agenda