Projet Bertan

Cette actualité est issue du canal source_

Dans cette page

À propos du projet

Démarré en janvier 2020, il s’est terminé fin mai 2022, BERTAN a réuni 4 partenaires transfrontaliers situés sur 3 territoires (Pays Basque nord, Euskadi et Navarre) : le CIAS Pays Basque, la Coopérative d’initiative sociale « Agintzari » (Euskadi), l’Agence de Développement « Sakana » (chef de file – Navarre) et la Fédération des Services Sociaux d’Irurtzun (Navarre). 

Le Diagnostic Territorial Stratégique du Programme POCTEFA souligne que le vieillissement de la population est particulièrement préoccupant dans les zones rurales. En effet les personnes âgées rencontrent des difficultés pour accéder aux services en matière de bien-être, d’assistance sociale, d’assistance médicale, de transport…

L’espace pyrénéen se caractérise au niveau démographique par le vieillissement progressif de la population et le taux élevé d'inactifs et de personnes dépendantes. Cette situation rend difficile l’accès aux populations les moins favorisées aux services de base tels que l’éducation, la santé, les services administratifs, au sein des territoires.

Le projet BERTAN a permis de développer des stratégies territoriales innovantes de part et d’autre de la frontière autour du vieillissement actif.

3 étapes

1.l’élaboration d’une carte des besoins et solutions innovantes au niveau de chaque territoire ;

2.la création d’un espace de dialogue transfrontalier sur le vieillissement actif et en bonne santé (4 Forums transfrontaliers) ;

3.le déploiement de projets pilotes : expérimentation « Landalab » pour constituer une communauté bienveillante autour des personnes âgées (sentinelles) afin d’alerter les services sociaux (CIAS, Département…) lorsque des signes suspects sont détectés ; vidéo de valorisation de l’image des métiers d’aide à domicile ; étude de faisabilité à la mise en place d’un service de remplacement d’aides à domicile.

4 axes de travail

  • le logement,
  • le transport, 
  • les services à domicile, 
  • les technologies au service d’une approche communautaire du social

Les objectifs

Améliorer et développer de nouveaux services de transport, logement, participation sociale, qualité de la vie des personnes âgées sur le territoire grâce aux échanges transfrontaliers et au travail en réseau des agents territoriaux.

Sur la base d’un diagnostic sociologique transfrontalier, le projet sera axé autour des domaines de réflexion et d’intervention suivants :

  •  Les solutions de logement intermédiaire entre domicile et établissement spécialisé ;
  • Le transport adapté pour favoriser l’inclusion sociale ;
  • L’amélioration de l’image des aidants professionnels et les nouvelles formes de gestion des ressources humaines ;
  • L’utilisation de la technologie pour une intervention précoce dans des situations de vulnérabilité.

Les actions

Une carte des besoins et solutions innovantes au niveau de chaque territoire 

  • Inventaire de solutions innovantes pour un vieillissement actif et en bonne santé en milieu rural : perspectives démographiques, inventaire des ressources et des services disponibles pour la population, identification des acteurs clés sur chaque territoire, principaux besoins/défis dans chacun des territoires participants.
    • 1._Cartes_besoins_et_solutions_innovantes.pdfpdf - 51 pages - 2,14 Mo Télécharger

    La réalisation d’une vidéo de valorisation de l’image des métiers d’aide à domicile 

    • Le CIAS, avec l’agence de communication Kestu et en collaboration avec des partenaires locaux (Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques, Pôle Emploi, Mission locale, Centres de formation : lycée Frantsesenia, Etcharry Formation Développement, associations d’aide à domicile Adin Ederra et Laguntza Etxerat), a réalisé un film-reportage d’une quinzaine de minutes accompagné d’une version courte (teaser), afin de valoriser et de promouvoir les métiers d’aide à domicile, indispensables pour assurer le maintien à domicile des personnes âgées et vulnérables. Ces outils sont libres de droit et peuvent être mobilisés par les organismes de formation, les acteurs de l’emploi, ou lors de forums pour la découverte des métiers. 
    • Découvrir le reportage (15 min) et le teaser (3 min) en français, basque et espagnol : lien vers la playlist (6 vidéos) : https://vu.fr/GyFm

    En savoir plus

    Un forum transfrontalier permanent sur le vieillissement actif et en bonne santé : "Le métier d'aide à domicile : les idées reçues... revues & corrigées"

    Le CIAS PB a organisé ce forum transfrontalier le 8 avril 2022. Cet évènement fait suite à la réalisation de la vidéo concernant la valorisation de l’image du métier d’aides à domiciles. Il a été construit avec les mêmes partenaires : services d’aides à domiciles, centres de formations, infirmières, etc.  Il a permis de sensibiliser les jeunes et de leur faire connaitre le métier, déconstruire l’image, parfois négative qu’ils peuvent avoir et donner envie. C’est pourquoi le CIAS a travaillé avec le lycée Frantsesenia pour organiser ce forum au sein de l’établissement en mixant le présentiel et la visio :

    1. diffusion par courriel à 120 institutions et organismes sociaux, et relayée par les partenaires du projet Bertan ;
    2. 50 personnes ont assisté au forum sur site (une dizaine d’intervenants, une quarantaine d’élèves de 2nde et 1ère de Frantsesenia accompagnés de leurs enseignants) ;  
    3. 20 personnes en visio : par ZOOM, avec traduction trilingue simultanée et enregistrement vidéo, pour les partenaires du projet BERTAN et l’ensemble des structures et organismes intéressés par le sujet (une vingtaine de personnes).
    4. 4 guides thématiques et trilingues ont ainsi été conçus, reprenant les résultats des forums et expérimentations.

    À télécharger

    Des projets pilotes 

    • La mise en place d’un réseau de veille « Landalab » : sur la base d’une expérimentation développée par Agintzari dans plusieurs localités rurales de la Communauté autonome basque, il s’agit de constituer un réseau de veille autour de personnes âgées isolées (géographiquement et/ou socialement), en mobilisant non seulement les services professionnels (CIAS, médecins, infirmiers, etc.), mais également les non professionnels (voisins, boulangers, proches, etc.) contribuant aux liens sociaux dont bénéficie la personne âgée isolée. Grâce à une application téléphonique simple d’usage, ces personnes, appelées sentinelles, transmettent régulièrement des informations aux services du CIAS afin de déclencher les interventions adaptées (visites à domicile, contact avec le médecin, etc.).  Après un travail de collecte de données, de repérage des personnes, de formation des sentinelles, l’expérimentation a pu être lancée en septembre 2021. Elle compte 15 participants et une trentaine de sentinelles sur les communes de Banca, Urepel, Uhart Cize, Saint Jean Pied de Port et Ossès. L’expérimentation sera évaluée courant 2022 afin d’en tirer les enseignements nécessaires, en vue de son éventuelle prolongation ou de son extension. 
    • La conception d’un service de remplacement d'aidants professionnels : dans ce contexte, le CIAS Pays Basque a réalisé une étude de faisabilité technique, juridique et financière pour la mise en place d’un service de remplacement pouvant être mutualisé entre le CIAS Pays Basque, Adin Ederra et Laguntza Etxerat. L’objet de cette action est de répondre aux besoins d’embauche de personnel pour des remplacements à l’échelle du Pays basque Intérieur. En effet, les gestionnaires de services d’aides à domicile qu’ils soient associatifs (comme Adin Ederra ou LaguntzaEtxerat) ou public (comme le CIAS Pays Basque) sont confrontés à la problématique du remplacement de leurs personnels en formation, congés ou arrêts maladies ou encore celle de l’accroissement temporaire d’activité.
      L’enjeu du remplacement des salariés est donc primordial pour permettre un maintien de service continu et de qualité auprès des bénéficiaires. Les objectifs d’un tel dispositif pourraient être les suivants :
    1. Faciliter la gestion des moyens humains lors de périodes d’absences ou lors d’accroissement temporaire d’activité, et ainsi offrir une continuité de service et un service de qualité aux bénéficiaires,
    2. Favoriser les départs en formation (type formation : gestes de premiers secours, cibler),
    3. Renforcer la démarche de mutualisation et coopération des SAAD du Pays basque intérieur.

    Partenaires

    Les partenaires du projet sont l’Agence de développement de Sakana (Chef de file) en Navarre, le Centre Intercommunal d’Action sociale de la Communauté Pays Basque, Agintzari en Euskadi et des services sociaux de la zone de Irurtzun-Navarra.

    L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide est concentrée sur le développement d’activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes qui favorisent le développement durable du territoire.

    Budget du projet

    761 124€ CIAS PAYS BASQUE : 187 339€, SAKANA : 162 695€, IRURTZUN : 218 912 €, AGINTZARI : 192 178€. Ce projet est co-financé par le Fonds Européen de Développement Régional à travers le Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre.

    Co-financeurs du projet

    Agence de développement “Sakana”- Chef de file (Navarre) Fédération des Services Sociaux d’Irurtzun (Navarre) Coopérative d’initiative sociale “Agintzari”(Euskadi), CIAS Pays Basque (Communauté Pays Basque)

    Situation

    Projet transfrontalier

    Statut : Réalisé

    Localisation

    CIAS Pays Basque

    Projet transfrontalier

    64220 Saint-Jean-Pied-de-Port

    05 59 37 01 35

    Contacter par mail Projet Bertan

    Tous les projets